Zoom sur Jacques Toubon, 76 ans, celui qui s’accroche (Vidéo)

A 76 ans, Jacques Toubon devrait enfin prendre sa retraite. Il a cumulé et accumulé honneurs et fonction mais l’énarque s’accroche dur pour conserver des fonctions. Ancien secrétaire général du RPR, il professe désormais des idées plutôt gauchisantes. après avoir  été député de Paris, maire du 13e arrondissement de Paris de 1983 à 2001, ministre de 1993 à 1997 et député européen de 2004 à 2009. Il assure la présidence du conseil d’orientation de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration de 2007 à 2014 et celle de la FEVIS depuis 2011, il est hélas devenu Défenseur des droits, le .

Mais il ne se préoccupe pas des vôtres. En ce moment, c’est Calais qui le turlupine.Il s’inquiète d'”atteintes aux droits fondamentaux” des migrants  “d’une exceptionnelle et inédite gravité”. Il dénonce également “des conditions de vie inhumaines” et une “sorte de traque”,  et  “exhorte les pouvoirs publics à ne pas s’obstiner dans ce qui s’apparente à un déni d’existence des exilés”. Il demande notamment “l’autorisation des distributions de repas, la mise à l’abri des mineurs”, ainsi que “la mise en place d’un lieu” où ils puissent se reposer.

Partager