Haut

Vidéo / Une société très très très surveillée…

Vidéo / Une société très très très surveillée…

Dans Minority Report,  les agents de Précrime, grâce à leur vision du futur, sont en mesure d’anticiper tout acte criminel avant même qu’il ne se produise.

Avec le programme Palantir, la réalité est en train de rattraper la fiction grâce un outil de manipulation et de visualisation de  données.

Comment faire baisser le taux de criminalité ? Comment détecter des fraudes fiscales ? Comment comprendre ou anticiper une insurrection populaire ?

Autant de questions que Palantir est en mesure d’aborder.

C’est  déjà en usage à Los Angeles, comme nous l’apprend Fabrice Epelboin, où des patrouilles de police suivent l’itinéraire prescrit par un programme prédictif, etc.

Comment alors ne pas imaginer qu’un tel système puisse ne pas se généraliser ?

Fabrice Epelboin est enseignant à l’Institut d’études politiques de Paris, il est spécialisé dans l’impact des technologies de surveillance sur les gouvernances mondiales et dans la guerre informationnelle et nous explique par ailleurs qu’en France, la liberté d’expression n’existe pas.

 

 

 

 

B

Delit D'images
1Commentaire
  • Roban

    Cela fait froid dans le dos !

    6 avril 2014 à 21 h 36 min
Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services