Le viaduc du Garabit (Vidéo)

Notre page mémoire nous conduit dans le Cantal au viaduc de Garabit qui vient d’être classé monument historique. Découvrez tout d’abord un document ancien; celui-ci consacré à l’entretien du viaduc, il date de 1943 et était alors projeté dans les actualités qui précédant les films.

Ici, le rail conquiert peu à peu le relief escarpé du Massif Central : Saint-Flour est relié à Clermont-Ferrand, Marvejols à Béziers …
Pourtant, au plus profond des gorges de la Truyère, résonnent les cris des bouviers : « Gara als biau » … Garabit ?
Nous sommes en 1880, les travaux d’un ouvrage d’art exceptionnel démarrent.
Nous sommes à Garabit, pour 4 ans d’exploits humains et de prouesse technique.

Quelques 125 ans plus tard, l’œuvre rayonne de son rouge poinsettia au dessus de la Truyère et brille de mille feux, la nuit, tel un décor des contes des mille et une nuits.
Initié par Léon Boyer, l’ingénieur et Gustave Eiffel, le visionnaire, Garabit est encore aujourd’hui l’un des plus remarquables ouvrages d’art jamais construits.

Cet édifice, doté d’une arche monumentale, a été le plus grand ouvrage métallique du monde. Il fut aussi et surtout un véritable laboratoire en vue de la construction de la Tour Eiffel.
Témoignage de l’audace des constructeurs du XIXème siècle et magnifique exemple de la technologie des structures métalliques assemblées par rivets, ce géant d’un autre temps n’a pas à rougir de son contemporain, le viaduc de Millau. A l’époque, son élégance le classe parmi les plus beaux ouvrages du monde !

Partager