Haut

Un site dédié au droit canon!

Un site dédié au droit canon!

Les spécialistes du droit canon – ou tout simplement ceux que cette discipline intéresse – peuvent se réjouir : le Conseil pontifical pour les textes législatifs vient d’entrer dans l’univers du Web, grâce à son site www.delegumtextibus.va.

Ce site comportera les éléments et nouveautés qui concernent aussi bien la législation latine et orientale, que les associations ou les facultés et universités de droit canon et les initiatives qu’elles promeuvent, a expliqué à Radio Vatican le cardinal Francesco Coccopalmerio, président du dicastère concerné. « Cela permettra de favoriser à la fois la connaissance et la pratique du droit canon », a-t-il précisé.

À travers ce site, a-t-il ajouté, « nous voulons créer une relation, non seulement avec tous les canonistes dans le monde, mais aussi les conférences épiscopales et tous les fidèles et les personnes qui peuvent être intéressés par le droit canon ». Questionné à propos des revues spécialisées mises en ligne sur le site, le numéro un du Conseil pour les textes législatifs a apporté ces précisions concernant Communicationes : il s’agit de la revue du dicastère, qui paraît tous les six mois et relaie toutes les nouvelles réglementations du Saint-Siège du dernier semestre.

Un dicastère compétent du point de vue des « deux poumons de l’Église »
Parmi les projets à l’étude pour ce site, le cardinal Coccopalmiero évoque la publication de toute la bibliographie récente en matière de droit canon, dont les monographies et revues. « Nous voudrions mettre en ligne une bibliothèque la plus complète possible, concernant le droit canon latin et oriental, parce que nous sommes compétents du point de vue des ces deux poumons, avec lesquels l’Eglise respire », a-t-il affirmé, citant Jean-Paul II.

Le droit canon est mal aimé. En souhaitant que l’« on puisse arriver, à une estime, un amour pour le droit », l’éminent juriste l’a presque dit comme tel. « Le droit est la personne (…) Si je distingue le droit de la personne, je perds le droit, et je perds aussi la personne », a-t-il précisé. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, les deux codes de droit canon, latin et oriental, ainsi que quelques unes des lois de l’Église universelle, pourraient être prochainement téléchargeables sur téléphone portable, a conclu le cardinal. Rappelons enfin que le droit canon est concerné par deux questions sensibles aujourd’hui dans l’Église : les nullités de mariage et les abus sexuels commis par des religieux ou des membres du clergé.

Source

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services