Un ministre ne devrait pas dire ça (Vidéo)

Double jeu du futur président, compromissions des socialistes, jeux dangereux des lobbys, conflits d’intérêts, privatisations galopantes, coups tordus…Cette plongée inédite au plus haut sommet de la République révèle enfin la face sombre et ultralibérale du nouveau pouvoir.

” À Bercy, j’ai vu, de l’intérieur, la machine se mettre en marche. J’étais à l’épicentre d’une guerre intestine entre finances publiques et intérêts privés. L’État a cédé du terrain et des pans entiers de ses revenus les plus pérennes. Mon voisin de bureau, Emmanuel Macron, était toujours là, dans l’ombre, pour exercer son influence. J’aurais dû mieux résister. Aujourd’hui, le macronisme dispose des pleins pouvoirs. Aucune véritable analyse argumentée n’a été élaborée depuis son avènement. ”
Secrétaire d’État au Budget, reconnu pour ses engagements à gauche et sa droiture, Christian Eckert a passé trois ans à Bercy aux côtés d’Emmanuel Macron. Il nous dévoile les secrets inavouables de la mutation du ministre de l’Économie en candidat.

Une édifiante critique du président des riches qui veut sacrifier les bijoux de l’État au profit de la finance.

Partager