Haut

Le site de «sugar dating» s’affiche à Paris, provoquant un tollé

Le site de «sugar dating» s’affiche à Paris, provoquant un tollé

Deux jours à peine après son lancement en France, le site RichMeetBeautiful qui incite les étudiantes à avoir des relations avec des hommes fortunés fait déjà polémique. La mairie de Paris a demandé le retrait des publicités.

Le site de «sugar dating» RichMeetBeautiful, qui met en relation de jeunes femmes avec des hommes fortunés qui profiteraient de leurs faveurs sexuelles en échange du financement de leurs études, n’a été créé qu’en août 2017 mais traîne déjà derrière lui un parfum sulfureux. Le site, en effet, a déjà déclenché les foudres de responsables d’universités, d’associations ou de particuliers à travers le monde. Lancée à Paris, la campagne de promotion de ce site controversé, portée par remorque publicitaire, a déjà suscité l’ire des élus locaux. 5(..)

Cibles de nombreuses critiques en Belgique, la campagne a fini par être interdite dans le pays. Le jury d’éthique publicitaire belge avait reçu plus d’une centaine de plaintes et estimé que la campagne portait atteinte à la dignité humaine.(…)

Contacté par RT France au sujet du lancement du site dans l’Hexagone, Sigurd Vedal nourrit les plus grandes ambitions. «Nous avons adapté la campagne d’affichage pour être plus aligné avec les attentes de la France, conformément au feedback que nous avons connu en Belgique», explique-t-il. Pourquoi s’attaque-t-il au marché français? «La France est une de nos cibles clés, parce que nos études nous montrent que c’est un pays “passionné”, avec un peuple qui l’est tout autant», estime-t-il. «On évalue le niveau de passion et d’émotions chez nos membres et les Français sont dans le top 5 de tous les pays d’Europe. On assiste à une croissance stable des Français inscrits depuis la création du site», ajoute Sigurd Veldal. «Nous allons travailler à faire connaitre la marque et développer la communauté. Notre objectif est d’avoir 50 000 inscrits à la fin 2017. Mais quand nous lancerons notre radio, notre télévision et notre magazine, nous entendons accroître notre audience pour attendre 300 000 membres d’ici la fin 2018», conclut le fondateur du site controversé RichMeetBeautiful.5…)

Source

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services