Haut

Si Macron laisse tuer Vincent Lambert, il lui faudra assumer un acte absolu de transgression morale!

Si Macron laisse tuer Vincent Lambert, il lui faudra assumer un acte absolu de transgression morale!

 

De partout montent les appels vers le président de la République qui, seul, a désormais le pouvoir d’empêcher le meurtre par euthanazie idéologiquement programmé.

La mise à mort de Vincent Lambert prendrait une signification terrible : la volonté mûrement décidée d’un acte de transgression de la loi morale universelle, celle du Décalogue, fondement de la civilisation du respect de la vie innocente, ordonné par le quatrième des commandements du Décalogue : « Tu ne tueras pas ». Décalogue pas seulement destiné au seul peuple juif de l’Ancien Testament et donc aux chrétiens mais de portée universelle.

L’obligation morale et légale du respect de la vie de l’être humain innocent, c’est ce qui fait depuis toute la différence entre civilisation barbare et civilisation humaniste.

Ce n’est pas seulement madame Agnès Buzyn, ministre de la santé, indifférente au respect du serment d’Hippocrate, qui a pris la terrible responsabilité de piétiner la décision de la Commission internationale de défense des personnes handicapées de l’ONU, au mépris des accords signés par la France.

Elle n’a pu annoncer cette décision barbare que sous l’autorité du président de la République française.

Emmanuel Macron, s’il choisissait la mort et non la vie pour Vincent Lambert, porterait en tant que chef de l’État la terrible responsabilité devant Dieu et devant les hommes d’assumer un acte, le plus absolu, de transgression morale.

Il y perdrait aussi sa véritable légitimité qui ne peut être fondée que sur le devoir de protéger son peuple et d’agir pour le respect de la vie des plus faibles.

Communiqué de l’Agrif

 


Plusieurs correspondants m’indiquent que l’Elysee semble vouloir comptabiliser les appels concernant le prochain arrêt des soins de Vincent Lambert.

C’est donc très simple : vous appelez le standard de l’Elysee ( 01 42 92 81 00) et expliquez à la standardiste que vous souhaitez transmettre un message de grande émotion au Président de la république face à la décision d’arrêt des soins de Vincent Lambert, programmé pour la semaine prochaine.

En restant évidemment très polis – car la pauvre standardiste n’y est pour rien – mais elle répond qu’elle doit juste comptabiliser les appels en ce sens. Elle nous invite aussi, si on le souhaite, à laisser un mot sur www.elysee.fr

Soyons très très nombreux à le faire au plus vite.

 

Texte déjà prêt, pour écrire à Manu.

Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services