Récap’expos

Récap’expos

Maria by Callas. Une voix et un mythe. Jusqu’au 14/12/2017, la Seine musicale (Hauts-de-Seine).

Mathurin Méheut, Impressions gravées. La xylographie, un aspect méconnu de la considérable œuvre graphique du peintre breton. Jusqu’au 30/12/2017, musée Mathurin Méheut (Lamballe). 

L’Archipel du goulag de Soljenitsyne : un séisme littéraire. L’histoire de la première édition, à Paris, en 1973 : souvenons-nous en. Jusqu’au 31/12/2017, Les Editeurs réunis, Paris Ve.

Gaumont 120 ans. Une exposition grand public qui parcourt toute l’histoire du cinéma. Scènes cultes garanties ! Jusqu’au 31/12/2017, Studios Paradis (Angoulême).

Poussin, Le Massacre des Innocents. En quelques tableaux, une démonstration : l’essence classique de Poussin. Jusqu’au 07/01/2018, musée de Condé (Chantilly).

Le verre, un moyen-âge inventif. Du vitrail aux lunettes, en passant par les verres à pied, gobelets, et autres urinaux. Jusqu’au 08/01/2018, musée de Cluny.

Chrétiens d’Orient, 2000 ans d’histoire. Une superbe exposition en forme d’hommage culturel et religieux à nos frères orientaux. Jusqu’au 14/01/2018, Institut du Monde arabe.

Monet collectionneur – Chefs-d’œuvre de sa collection privée. Les tableaux qu’aimait Monet : des Cézanne, des Renoir, des Morisot… Jusqu’au 14/01/2018, musée Marmottan-Monet.

Lino Ventura, une gueule de cinéma. Un acteur cher au cœur des Français Jusqu’au 21/01/2018, musée des Avelines (Saint-Cloud).

Le jardin secret des Hansen – La collection Ordrupgaard. Un bel ensemble de peinture française, de Corot à Gauguin en passant par Courbet et Monet. Jusqu’au 22/01/2018, musée Jacquemart-André.

Barbara. Vingt ans après sa mort, l’hommage à une artiste qui a marqué la chanson française. Jusqu’au 28/01/2018, Philarmonie de Paris.

André Derain 1904-1914. La décennie radicale. Du fauvisme à une vision plus mesurée : les grandes années créatrices de Derain. Jusqu’au 29/01/2018, centre Pompidou.

Jean Gabin dans la guerre 1939-1945. Gabin second maître, puis chef de char : pour lui, « la guerre c’est pas du cinéma ». Jusqu’au 18/02/2018, musée du Gal Leclerc.

René Goscinny. Au-delà du rire. Un homme élégant, un conteur hors pair. Jusqu’au 04/03/2018, musée d’art et d’histoire du judaïsme.

L’art du pastel de Degas à Redon. Le pastel au XIXe à travers toutes les écoles picturales, du très beau et du plus laid. Jusqu’au 08/04/2018, Petit Palais.

Présent

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *