Haut

Préfecture de police/ Un journaliste sanctionné pour avoir évoqué un attentat islamiste! (Vidéo)

Préfecture de police/ Un journaliste sanctionné pour avoir évoqué un attentat islamiste! (Vidéo)

Peut-on reprocher à un journaliste d’avoir fait son travail ? C’est la question que se pose Force ouvrière, dans un communiqué publié le lundi 7 octobre. Selon le syndicat, Clément Weill-Raynal, celui qui avait dénoncé le Mir dessous… et qui travaille au sein du groupe France Télévisions, a été convoqué par sa hiérarchie pour sa couverture de l’attaque à la préfecture de police de Paris. Quelques heures après les faits, le journaliste évoque notamment à l’antenne « l’hypothèse d’un acte motivé par l’islam radical ». Selon FO, il serait désormais menacé de sanctions pour avoir évoqué « de manière prématurée » la possibilité qu’il s’agisse d’un attentat.

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services