Pourquoi Macron protège-t-il autant Alexandre Benalla? (Vidéo)

Jusqu’au scandale d’Etat… Il semble que, malgré un certain passif violent connu,  Macron lui ai fait créer un job sur mesure (à 10 000 euros/mois) car il n’était pas policier… Il avait le sang chaud, le jeune homme et des preuves en vidéo existent autres que celles de la place de la Contrescarpe.

Pendant plus de deux mois et demi, l’Elysée a étouffé l’affaire… Alors que la vidéo tournait sur YouTube avec les risques inhérents.

Macronix le tout puissant se croyait-il à l’abris?

Censé être rétrogradé à des missions internes de sécurité après ses actes de violence contre un manifestant et une jeune fille, Alexandre Benalla a pourtant assuré la sécurité des Bleus lundi à Paris. Il a également été mobilisé le 1er juillet pour l’entrée au Panthéon de Simone Veil. Il  a organisé, selon des informations recueillies par BFMTV, la venue de Tom Cruise le 14 juillet, ainsi que celles des enfants dans la cour de l’Elysée pour la fête de la musique., le 21 juin.Et tout ce qui nous est dissimulé…

Une étrange mise au placard pour le faux flic de cette République exemplaire et “moralisée”!

Le jeune homme tabassé sur la vidéo n’a jamais, apparemment, porté plainte, pas davantage que la jeune femme qu’il moleste auparavant. Vraiment?

On  prête à Benalla un certain niveau étude dont un master soit cinq ans d’études après le bac. Il aurait donc achevé  ses études à vingt-trois ans.

Sachant qu’il n’a que vingt-six ans, il a déjà un “beau parcours”.

Militant du Parti socialiste, il assurait, lors de la primaire du parti, en 2011, la sécurité de Martine Aubry. Il entre au service d’ordre de François Hollande pendant la campagne présidentielle de 2012, avant de devenir à 20 ans chauffeur d’Arnaud Montebourg… une semaine seulement : selon l’ancien ministre du Redressement productif, Benalla, après avoir été impliqué dans un accident de la circulation, aurait voulu prendre la fuite, provoquant la colère de son patron. Viré ! Mais le pouvoir ne le lâche pas puisque, selon le Monde, il intègre en 2015, sur arrêté du premier ministre Manuel Valls, la session « jeunes » de l’Institut des hautes études de la sécurité et de la justice.

Et on le retrouve en 2016, responsable de la sécurité du candidat d’En marche !

De tout ceci et des ridicules pirouettes  macronesqes ressortent maintes questions…

Pourquoi Le Monde sortit-il maintenant cette info?

Alors que jusqu’à présent Niel et Pigasse étaient ses alliés…

Pourquoi une telle clémence, un tel silence de la part de Macron quand il a appris les faits, alors qu’il devait immédiatement en aviser le procureur de la République?

Pour avoir suivi et protégé Macron partout, Alexandre doit en savoir beaucoup…

Et ceci explique probablement cela.

Il est à craindre que cette enquête tourne court et qu’Alexandre Benalla soit très rapidement  “exfiltrè” vers un job de l’ombre et très bien rémunéré, ce dont les médias aux ordres ne vous diront rien.

Pour l’heure, comme par hasard, Alexandre Benalla serait en vacances.

Pourvu qu’il n’ait pas un accident de plongée sous sa douche.

Nous ne sommes au bout de nos surprises avec Macron le psychopathe sans tabou.

 

Mitrophane Crapoussin

 

Banal habilité Secret  défense depuis juin 2017.

 

Les privilèges ahurissants dont bénéficie Benalla.

 

Et en plus, Benalla a fait interpeller ses victimes (Vidéo).

 

Désormais, quelle crédibilité va avoir la parole officielle?

 

 

 

 


Communiqué de presse de Julien Sanchez, porte-parole du Rassemblement National

Selon le journal Le Monde, un proche collaborateur d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, aurait roué de coups un manifestant lors d’une manifestation le 1er mai dernier.

Depuis un an, le Président nous promet sous son mandat une moralisation de la vie publique.
Et pourtant : après la députée En Marche, aujourd’hui porte-parole du parti présidentiel, qui mord l’oreille de son chauffeur de taxi, après le député En Marche qui fracasse le crâne de son adversaire aux législatives, cette nouvelle violence physique, incontrôlée, d’un collaborateur de l’équipe dirigeante est malheureusement symptomatique de ce qu’est en train de devenir la gouvernance de la France sous l’ère Macron.
Le Président compte-t-il dans le cadre de la réforme des institutions prévoir la possibilité pour toute personne proche du pouvoir de pouvoir frapper au sol des concitoyens ?

Lentement mais sûrement, la France devient une sorte de dictature entre les mains d’un président tout-puissant au comportement immature. Un président capable de se comporter en adolescent dans les vestiaires de l’équipe de France ou encore d’insulter des chômeurs ou des retraités. Cela commence à faire vraiment peur.
La France de Macron est celle du rétablissement de la censure d’état et du contrôle de l’information avec la loi « Fake news ». C’est celle où l’on essaie de réduire l’opposition au silence en limitant le droit d’amendement à l’Assemblée ou pire en asphyxiant financièrement ses opposants, comme le démontre l’abandon du projet de Banque de la démocratie ou la privation de dotation du Rassemblement National à la demande du parquet.

Au-delà de la condamnation de l’agression du manifestant par un membre du cabinet de M. Macron, c’est l’instauration d’un régime autocratique, bafouant les règles de droit, aux mains de technocrates déconnectés et sourds à la critique qu’il faut dénoncer.
La démocratie ne donne pas le droit au gouvernement de s’affranchir de toute règle, elle ne donne pas les pleins pouvoirs au Président.

Indécence, mépris, autoritarisme, illégalité : les dérives de ce gouvernement et de ses proches doivent inquiéter tout démocrate. Le Président de la République doit s’expliquer sur l’absence de proportionnalité de la sanction adressée à son proche et rendre des comptes.

Partager

6 commentaires

  1. Janvier

    Dîner hier avec 1 journaliste. Retour sur l’affaire. Il se dit que toutes les rédactions bruissent d’une explication, toujours la même.
    Je regarde vidéo BFM + 1 autre , au retour.
    – l’un insiste sur les liens d’amitie
    – un autre , sur le fait qu’il gère l’agenda présidentiel, dont les sorties nocturnes
    On revient sur l’amitie, sourires entendus, tout le monde rit sous cape.
    A relier à la loi Fake news, pas encore passée
    La vidéo prise par un Insoumis ou proche, a été diffusée sur les réseaux sociaux et a généré une indignation et des interrogations.
    Des réseaux, elle passe sur mainstream mais 2 mois après
    L’auteur de la vidéo aurait été menacé : si tu la sors, je te crame , et ta famille
    Si cela s’avère vrai, à confirmer, il y aurait alors menaces de mort à ajouter aux poursuites
    Si la loi Fake News était passée et l’auteur de la vidéo et ses diffuseurs , seraient déjà embastillés
    La loi Fakes sert alors à colmater les brèches de partout dans le story-tellng
    Pourtant , le 21 juin élyséen a démontré qu’on ne se cachait plus
    Un bras d’honneur à tous les français
    Appel à l’incendie et à la fellation, vous avez déjà la traduction des paroles 😂
    Maintenant , la bonne question : pourquoi Le Monde du milliardaire Pigasse ?
    Il l’a fait élire (entre autres )
    Le Prez satisfait tous les lobbies
    En quoi est-il jugé frelaté-à lâcher, maintenant ? Tout cela, ses sponsors savaient déjà avant de le mettre en selle
    Qu’est-ce qui va sortir d’autre qui rend ce type infréquentable , à remplacer ?
    Qui, notre Ennemi a-t’il dans les tiroirs ?
    A sa place , je m’envolerais sous des cieux plus cléments et vite.
    Une maladie à soigner aux Bahamas ? Aux Bermudes ? Aux îles Caïmans ?
    Y a t’il 2 groupes antagonistes au sein de ses financeurs ?
    Lui, dont l’avenir était tout tracé , en 2022, il accédait à Prez de la Commission européenne , doux rêve évanoui
    Profits et pertes sur un investissement énorme
    La parade : attendons-nous à un attentat majeur, énorme

  2. Janvier

    Pour l’anecdote , dans les péripéties de cette histoire .
    L’incriminé serait un observateur parmi les CRS
    (Collomb n’était pas au courant)
    Mais aucun droit à uniforme ni intervention
    Pour ce faire, il aurait posé un congé pour le 1er mai.
    Où avez-vous vu un salarié et plus encore, fonctionnaire , poser un congé pour un jour férié ?
    Ça fait rigoler les chats
    La France insoumise pose le pb : ce type avait un talkie-walkie , il communiquait avec qui ?
    Sommes-nous face à une milice privée du Prez , genre SAC ?
    Ce n’est pas anodin
    Il se dit depuis qq temps, que des milices privées agissent au milieu des CRS et autres.
    Que la finalité de macron (ses sponsors ) est de privatiser le maintien de l’ordre
    Dans ce cas, nous avons Blackwater en action.

  3. henri smeyers

    Quand on voit la présentation de l’individu, il ne manque que la jellaba et les babouches ! Heureusement, il n’avait pas cet attirail. Mais pourqoi makron s’entoure-t-il d’une garde rapprochée qui, comme napoléon, s’était entouré de mamelouks ? ? ? bizarre rapprochement qui est utile dans l’observation impartiale de la destinée d’une république qui prend eau !

  4. DUMOULIN

    Benalla doit savoir beaucoup de choses importantes ,c’est pour ça que Macron ne veut pas le virer !! Il est instruit et pourrait faire autre chose qu’agent de sécurité ,mais sans doute qu’il y trouve son compte !!!!!!!!!
    On ne saura jamais le fin fond de l’affaire , ce sera étouffé !!!!!!
    J’avais voté Macron (pour éviter Marine, mais s’il se représente il n’aura plus ma voix
    Macron Président des riches !!!!!!!!!
    helene942009@hotmail.fr le 27 Juillet 2018

Commentaires fermés