Haut

Pensée de Xi Jinping : propagande et applis de jeu pour « conscientiser » les jeunes

Pensée de Xi Jinping : propagande et applis de jeu pour « conscientiser » les jeunes

La Chine multiplie les efforts pour amener les jeunes nés après 1990 à se passionner pour la politique. Il ne s’agit pas, on s’en doute, de promouvoir le débat public, et encore moins de familiariser la nouvelle génération avec des idées neuves ou avec le personnel politique près de chez eux. On est en communisme, tout de même ! Il s’agit bien plutôt d’une propagande entièrement assumée et dont l’originalité est d’emprunter des chemins inédits propres à séduire la génération des Millenials, afin de les sensibiliser au système du parti unique et de leur faire connaître la pensée de Xi Jinping. Aussi les jeux en ligne et les applis pour Smartphones servent-ils aujourd’hui de vecteurs à un nouveau type de conscientisation : ludique et moderne en apparence, mais au service d’une folie vieille comme le monde.
 
Le succès du plus spectaculaire de ces jeux, Voyage vers l’Est, a très largement dépassé les attentes de ses réalisateurs. On y apprend le « socialisme avec des caractéristiques chinoises pour une nouvelle ère », avec des prix à la clé pour les meilleurs joueurs dont certains ont déjà profité d’excursion vers des sites scientifiques ou naturels dans la province de Shandong. Les réalisateurs s’attendaient à un succès d’estime, visant 100.000 internautes – or le nombre de joueurs a déjà dépassé les 6 millions en l’espace de 15 jours. Voilà en tout cas ce qu’en dit le média d’Etat Global Times.
 

Conscientiser les jeunes Chinois à travers des jeux électroniques

 
Comme n’importe quel jeu vidéo, celui-ci comporte des niveaux et des défis, le tout étant basé sur le discours fondateur du nouveau Grand Timonier lors du 19e congrès du parti communiste chinois il y a un mois à peine. Il a été voté à cette occasion que la pensée de Xi Jinping serait gravée dans le marbre de la constitution de la Chine, à égalité avec celle de Mao. Dès lors, c’est devenu un objet d’étude, d’apprentissage, d’exégèse, de réflexion. Pour les jeunes, bercés à l’idéologie marxiste à l’école depuis leur plus jeune âge, il fallait trouver un moyen de les y intéresser. C’est fait.
 
Selon le réalisateur principal de l’appli, Zhang Xiaobo, la plupart des joueurs sont nés après 1985. Pour lui, c’est déjà un motif de satisfaction dans la mesure où cette génération des années 1980 et 1990 passe pour être indifférente à la politique : voilà qu’on arrive à les passionner pour celle du Parti, parce qu’ils ont compris – dit-il – que ce qui s’est passé au 19e congrès national « dessine l’avenir de la Chine et de la vie de chaque Chinois ». On ne saurait mieux désigner le totalitarisme.
 
Mais c’est le totalitarisme nouveau style où chacun est prié d’assimiler l’idéologie en vigueur, d’y adhérer et de l’aimer. En l’occurrence, Voyage vers l’Est vante toutes les réussites de la Chine et spécialement celles de la province du Shandong, tandis que les clefs des nouveaux niveaux s’ouvrent grâce à la bonne connaissance du rapport programmatique de Xi Jinping au 19e congrès. Après tout, c’est ce qu’il s’agit de répandre et de communiquer… Surtout, le jeu cherche à toucher des jeunes qui ne sont pas membres du Parti, sans doute pour que celui-ci leur paraisse plus désirable.
 

Des applis pour s’approprier la Pensée de Xi Jinping

 
D’autres gadgets en ligne participent à cette conscientisation communiste, à la sauce Xi Jinping. Ainsi cette loterie en ligne qui permettait de gagner des lots de timbres de première date d’émission à l’occasion du 19e congrès, en filmant ses vœux pour la Chine (et surtout pour le parti communiste).
 
Une vidéo vue 15 millions de fois sur le site officiel de la radio nationale chinoise permettait quant à elle d’admirer les promesses de changement du 19e congrès « pour vous et pour moi », tandis que des applications WeChat invitaient les internautes à se mettre en scène avec le drapeau du parti avant de mettre leurs photos en ligne. Une autre appli qui a connu un fort succès est celle invitant les participants à « prouver combien ils sont “rouges” » en postant une photo d’eux-mêmes sur fond rouge. Plus rouge que « rouge » armée, ou « rouge » drapeau, ou Petit livre rouge peut-être ? C’est ça !
 

La propagande « rouge » du parti communiste chinois

 
Pour Zhang Xixian, ces initiatives doivent leur succès au « renforcement de la discipline et l’édification du Parti au cours de ces cinq dernières années : (…) Il a amélioré sa crédibilité publique, son influence et sa capacité de leadership. » « Le parti est plus proche des gens ordinaires que jamais », assure-t-il. Il paraît que c’est une bonne nouvelle.
 
Alors les jeunes, de jeunes professionnels notamment, lisent et relisent le discours de Xi le crayon à la main, attentifs selon le Global Times à tout ce qui concerne la globalisation, l’environnement… Le journal cite un entrepreneur de 31 ans qui se sert de WeChat pour débattre de son interprétation du discours avec des amis. « Souvent »… Car ils y croient : n’y a-t-il pas moins de pauvreté, une meilleure protection de l’environnement, une lutte plus radicale contre la corruption sous Xi ? En tout cas c’est ce qu’on leur dit, le Parti s’en charge.
 

Lu sur RITV
Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services