Haut

La cathédrale de Reims (Vidéo)

La cathédrale de Reims (Vidéo)

La cathédrale de Reims est un des joyaux de l’art religieux du Moyen-Age. Histoire, Arts et Religion y sont liés, pour l’éternité… Cathédrale des sacres, Notre-Dame de Reims est l’ancien sanctuaire de la royauté française. Une première cathédrale fut édifiée au Ve siècle par l’évêque saint Nicaise sur d’anciens thermes gallo-romains. Déjà dédiée à la Sainte Vierge, cet édifice accueillit le baptême de Clovis (498) consacré par l’archevêque saint Remi. En 816, le fils de Charlemagne, Louis le Pieux choisit Reims pour y être sacré empereur. Le prestige de la Sainte Ampoule et la puissance politique des archevêque de Reims aboutirent à partir d’Henri Ier (1027) à fixer définitivement le lieu du sacre à Reims.

Un violent incendie en 1210 ravagea la cathédrale carolingienne. Le 6 mai 1211, l’archevêque Aubry de Humbert lança la construction de l’édifice actuel. Quatre architectes se succédèrent (Jean d’Orbais, Jean-le-Loup, Gaucher de Reims et Bernard de Soissons) sur le chantier dont le gros œuvre fut achevé en 1275. L’incendie de la charpente en 1481 compromit à jamais l’achèvement des travaux. Restaurée puis abandonnée, la cathédrale ne connaîtra jamais la forêt de flèches imaginées pour elle.

La cathédrale souffrit plus des hommes que du temps. Les chanoines du XVIIIe, dans leur désir d’embellir leur cathédrale, supprimèrent une grande partie des vitraux, le maître-autel primitif et le labyrinthe. Les révolutionnaires paradoxalement ne firent que peu de dégât en comparaison. La Première Guerre mondiale (1914-1918) ravagea la cathédrale qui malgré un incendie, le 19 septembre 1914, et plus de 300 impacts d’obus, tenait toujours. 25 années de travaux furent nécessaires à Henri Deneux pour rendre en 1938 à la cathédrale sa magnificence d’antan.

Longue extérieurement de près de 150 mètres et large au niveau de la nef de 34 mètres, la surface intérieure est de 4800 m². Haute sous voûte de 38 mètres, la cathédrale de Reims frappe le visiteur par l’harmonie de ses proportions et la richesse de sa statuaire. La façade principale et son revers sont de véritables dentelles de pierre. Dans sa description historique et archéologique de Notre-Dame de Reims, l’abbé Tourneur comptait 211 grandes statues de 3 à 4 mètres de hauteur, 126 moyennes, 936 petites, 788 animaux de toutes grandeurs. Au-dedans, on admire 191 statues moyennes et 50 animaux. Ce qui produit un total de 2303 figures sculptées pour la décoration de Notre-Dame de Reims. Mais hélas, ces richesses ont sensiblement diminué à cause des bombardements de la Première Guerre mondiale.

Ecrin pour le sacre des rois de France, la cathédrale affirme la puissance de l’archevêque de Reims, honorifique ment le premier personnage de France, après le roi. Elle affirme également la ferveur religieuse du Moyen-Age. Œuvre du passé, la cathédrale de Reims accueille depuis 1974 dans sa chapelle axiale des vitraux contemporains créés par Marc Chagall.

Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services