Haut

Paris capitale des vols et des violences

Paris capitale des vols et des violences

Le Figaro a eu accès aux chiffres transmis aux maires. Le bilan des crimes et délits dans la capitale révèle une situation chaotique.

Crapuleuses ou pas, les atteintes volontaires à l’intégrité physique ont augmenté de 9 % à Paris intra-muros, avec plus de 35.000 agressions depuis le début de l’année.
Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a choisi de jouer la carte de la transparence. Comme il le fait discrètement tous les mois, il a transmis aux maires d’arrondissement de la capitale le bilan chiffré des crimes et délits, mais aussi les principaux enseignements de la main courante informatisée des commissariats. Vingt fiches que Le Figaro a pu compiler et décortiquer, pour livrer un panorama assez exhaustif de l’activité de police, du niveau des incivilités et de l’insécurité, arrondissement par arrondissement.

Tout ou presque s’allume en rouge dans ce bilan. Les atteintes volontaires à l’intégrité physique ont augmenté de 9 % à Paris intra-muros, avec plus de 35.000 agressions depuis le début de l’année. Que les violences soient non crapuleuses, c’est-à-dire «gratuites» (sur la voie publique, à l’école, intrafamiliales…) ou «crapuleuses», exercées dans le but de voler.

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services