Le pape François condamne les médias qui « salissent » les migrants…

Le pape François condamne les médias qui « salissent » les migrants…

Le pape François a regretté aujourd’hui que les médias « salissent » parfois les migrants en présentant les informations d’une manière incomplète. En recevant les participants à une journée de prière et de réflexion sur la traite des êtres humains, le pontife argentin est longuement sorti de son discours, en particulier pour un commentaire en résonance avec l’actualité italienne.

« Il y a quelques mois, j’ai vu sur un journal un titre sur une petite ville d’Italie qui disait: Voici la ville où il y a eu le plus de viols cette année — je ne me souviens plus de la ville, ce n’est pas important — et 40% des violeurs étaient des migrants », a raconté le pape. « C’est une façon de salir les migrants. Mais moi je me demande: et les autres 60%, ils étaient quoi ? Italiens. Il y a une manière de présenter les choses qui change la vérité », a-t-il insisté.

Partager

4 commentaires

  1. MIREILLE CARTIER

    Saint Père désoler de vous contredire, mais il y a migrants et migrants, c.a.d ceux qui respectent le pays d’accueil en voulant s’intégrer
    en respectant les lois et les us et coutumes ceux là pour la plupart sont chrétiens et puis les autres qui veulent le beurre et l’argent du beurre, puis en dernier ce sont les plus dangereux ceux qui se fondent dans la masse et qui ne sont en aucun cas des brebis de paix ! Très cher Saint Père, satan est parmi les migrants ! Maintenant à vous de voir. Certes Marie, Joseph avec l’enfant Jésus ont du fuir en Egypte, mais permettez moi de vous rappeler qu’ils n’ont pas fait de bruit, ils se sont faits oubliés en travaillant et acceptant ce qui leur était proposé par la suite dès que la tranquillité fut revenu garce au message de St Gabriel je crois, ils reprirent le chemin du retour. Je doute que certains de nos migrants retournent dans leur pays pour le reconstruire !!!…………

  2. PIOTROWSKI

    Personnellement, j’ai opté pour l’athéisme le jour où je ne risquais plus de me faire gifler par mes parents en raison de mes opinions profondes.
    Et ce ne sont pas les déclarations des papes, depuis X temps, qui vont faire revenir la brebis égarée. Bien au contraire !
    Aujourd’hui, je condamne le pape François qui refuse de voir les dégats subis par les filles violées par 40 % de migrants.
    Aujourd’hui, je condamne le pape François qui refuse de voir la délinquance engendrée par ce flux migratoire.
    Aujourd’hui, je condamne le pape François qui refuse de voir la charge financière imposée aux autochtones engendrée par ce flux migratoire.
    Aujourd’hui, je condamne le pape François qui cautionne les passeurs qui s’enrichissent .
    Aujourd’hui, je condamne le pape François que je rend responsable de milliers de morts en Méditerranée., Responsabilité partagée avec les passeurs, les OMG, les Etats.
    Aujourd’hui, je condamne le pape François qui favorise le logement et les aides financières, au détriment de nombre de citoyens frappés par la misère dans leur propre pays.

Commentaires fermés