Haut

Offrons un Bescherelle à Hollande!

Offrons un Bescherelle à Hollande!

Contenu ridicule mais surtout, magistrale faute de conjugaison!

 

NB Le camion serait pakistanais et s’appellerait Nawed B. Selon le Bild, l’assaillant est né le 1er janvier 1993, serait arrivé dans la ville allemande de Passau dans le sud-est de l’Allemagne le 31 décembre 2015. La police a rapporté à l’agence Reuters que l’assaillant était déjà connu par les services de police pour des délits mineurs. Il vivait depuis plusieurs mois dans le camp de réfugiés situé sur l’ancien aéroport de Tempelhof.

Delit D'images
8 Commentaires
  • Orage

    Pas du tout! Après que est suivi de l’indicatif. Vérifiez avant d’accuser.

    20 décembre 2016 à 11 h 32 min
  • FERDINAND Jean-Claude. Maroc

    Contenu ridicule, évidemment.
    Mais il n’y a pas de faute selon l’Académie française:
    “Après que, marquant que l’on considère le fait comme accompli, introduit une subordonnée dont le verbe doit être mis à l’indicatif..”
    Lien: http://www.academie-francaise.fr/apres-que

    Cordialement, Jean-Claude.

    20 décembre 2016 à 12 h 12 min
    • brennou

      Indicatif, peut-être mais un subjonctif eut apporté un semblant d’élégance à une phrase mal tournée !

      20 décembre 2016 à 23 h 55 min
      • Jean

        Il aurait surtout apporté une faute de français. Quelle arrogance !

        21 décembre 2016 à 9 h 51 min
  • arbousier

    Académie française Oct 2011 : À la différence de avant que, qui implique une notion d’éventualité, après que, marquant que l’on considère le fait comme accompli, introduit une subordonnée dont le verbe doit être mis à l’indicatif. Je rentrerai après que la nuit sera tombée. Il est parti après que nous l’avons tous salué.
    Le passé antérieur employé dans des phrases comme Après que le bateau fut sorti du port, la tempête s’éleva ou On l’applaudit après qu’il eut parlé ne doit pas être confondu avec le plus-que-parfait du subjonctif.
    Toutefois, certains distinguent, parler du français et parler le français :
    exemples d’emploi du subjonctif chez Gide, Georges Duhamel, François Mauriac, Camus, Jules Roy, Léautaud, Thierry Maulnier, Marcel Brion, Henry Bordeaux, Aragon [1]… Grevissel écrit :
    « il conviendrait, en attendant que l’usage se soit nettement déclaré, de tenir pour suspecte la construction de après que avec le subjonctif ».

    20 décembre 2016 à 16 h 08 min
  • gabbrielle

    Il n’y a pas de fautes de français comme l’ont souligné les précédents commentaires.

    Par contre, c’est bien un accident de la route que nous commente Hollande?

    20 décembre 2016 à 20 h 03 min
  • Lemaitre Brigitte

    C’est ce que je voulais dire: on dit ” avant qu’il ait…” ( subjonctif) mais ” après qu’il a ….” ( indicatif)…

    21 décembre 2016 à 0 h 31 min
  • François

    « Après que nous eûmes fuis le grand vent des hivers,

    Dans le hallier funèbre où nous la menâmes,

    Que l’Africaine dorme dans les mois verts .» Nelligan

    21 décembre 2016 à 3 h 09 min
Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services