Haut

N’oublions pas que le Théâtre impérial de Fontainebleau s’appelle désormais Cheikh Kalifa Bin Zayed al Nahyane!

N’oublions pas que le Théâtre impérial de Fontainebleau s’appelle désormais Cheikh Kalifa Bin Zayed al Nahyane!

Savez-vous que depuis 2014, le Théâtre impérial de Fontainebleau s’appelle désormais le théâtre Cheikh Khalifa Bin Zayed al Nahyane?

Il fut fermé pendant 150 ans, et appartient à ce célèbre château Renaissance qui fut l’une des demeures favorites de François 1er, à une soixantaine de kilomètres de Paris. Ce théâtre fut aménagé à la demande de Napoléon III, entre 1853 et 1856, par l’architecte Hector Lefuel, afin de remplacer l’Ancienne Comédie, construite au XVIIIème siècle dans l’aile de la Belle cheminée. Le choix se porta naturellement sur une partie inachevée du château, la moitié occidentale de « l’aile neuve des Princes », aujourd’hui dénommée aile Louis XV, dans laquelle Lefuel installa une salle moderne, de 400 places en forme d’ellipse, sur quatre niveaux. Ce théâtre est directement inspiré du Petit théâtre de la reine Marie-Antoinette à Versailles,  pour satisfaire l’impératrice Eugénie qui lui vouait une grande admiration. Longtemps fermé au public et tombé en désuétude, isolé du reste du château, le théâtre Impérial vient de rouvrir, grâce à une  importante campagne de restauration.

3972871Trahison et spoliation pour  prix de la restauration !

Mais cette restauration a un coût très élévé !!!! Et plus que scandaleux ! De l’inédit ! Désormais,  ce théâtre se prénomme désormais Cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane, du nom du président de la conféderation des Émirats arabes unis, lesquels ont financé ces travaux.  Et ainsi qu’il est écrit sur le site du château de Fontainebleau:

“Dans le cadre d’un accord passé entre le gouvernement français et celui des Emirats Arabes Unis parallèle à celui créant le musée universel du Louvre Abou Dabi, une enveloppe de 5 millions d’euros reconductible a été allouée par Son Altesse le Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan au financement de la restauration du théâtre Impérial du château de Fontainebleau. En reconnaissance de cette action, le ministre de la Culture et de la Communication, Renaud Donnedieu de Vabres, a décidé le 27 avril 2007, en présence du président de l’autorité de la Culture et du Patrimoine d’Abou Dabi, Son Altesse Cheikh Sultan bin Tannoun Al Nahyan, de donner au théâtre Impérial le nom du mécène qui le sauvait d’une ruine annoncée. Dès lors, pouvaient être engagées les longues et minutieuses études destinées à élaborer un programme ambitieux de travaux de restauration et de mise en valeur. “

C’est ce ministre de la Culture de Chirac qui, fort  discrètement, nous a concocté cette “merveilleuse” traîtrise. Ce digne successeur de Jean-Jacques Aillagon fut ministre de la culture jusqu’en 2007 et le pire est à craindre car depuis, il oeuvre diversement à la préservation et au rayonnement du patrimoine français…

Unknown-24

Ce changement de nom est tout à fait contraire à nos usages. D’ordinaire, l’on appose sur une plaque le ou les noms des généreux mécènes. En perdant son nom pour quelques millions de pétrodollars, avec une soumission totale, dans le secret et  l’indifférence générale, l’histoire de ce mythique théâtre est effacée et la nôtre avec!

Les gouvernants successifs dilapidant notre argent à d’autres fins que la restauration de notre patrimoine, de préference de l’art dégénérescent et autres cacophonies sulfureuses,  c’est le plus offrant qui remporte la mise, n’importe qui, même  des pays n’ayant rien de commun avec notre culture. Peu importe ! Pour de l’argent, “l’élite” française est prête brader tout le pays et sans état d’âme et en cela, Aurélie Filipetti ne déroge pas à la règle ! C’est sur les notes de la Lyre enchantée de Rameau, chantée par Madame de Pompadour devant le roi en 1748 pour ouvrir son Petit théâtre à Versailles, que madame Filipetti, tout sourire, a inauguré début mai, le théâtre Cheikh Khalifa Bin Zayedal Nahyane avec son homologue des Emirats arabes unis…

Unknown-23

“Les musées se bradent à des entrepreneurs et c’est dommageable.”

Devenue ministre de la Culture, elle n’hésita point à se contredire… C’est ainsi qu’évoquant le centre Pompidou de Metz, Aurélie FIlipetti s’était publiquement élevée contre le fait que le nom de Wendel, fut inscrit sur l’un des murs et avait alors déclaré dans les colonnes du Monde, en date du 12 mai 2012: “Il faut que le ministère de la culture retrouve une certaine cohérence sur le mécénat. Je prends l’exemple du Centre Pompidou de Metz (…) quand je vois le nom de Wendel apposé sur l’amphithéâtre sous prétexte que ce groupe – issu de la dynastie qui a régné pendant des siècles sur l’acier en Lorraine – a joué les mécènes, ça me fait mal… La somme est dérisoire au regard de l’honneur qui lui est fait. Les musées se bradent à des entrepreneurs et c’est dommageable. C’est pourquoi nous sommes favorables à la création d’une charte nationale du mécénat, une sorte de dispositif d’agrément de tout marché qui dépasserait le million d’euros. La Cour des comptes dit exactement la même chose dans un récent rapport.”

Unknown-18

Mais le pouvoir ça change… à Fontainebleau, notre Aurélie nageait dans le Bonheur, elle était tout sourire, les photos en témoignent. Il faut dire qu’entre temps, elle est devenue ministre de la Culture et célébrait les profondeurs des relations unissant la France et les Emirats arabes unis, lesquels investissent à tour de bras dans notre pays, poursuivant nombre de finalités…  et finançant, discrètement, nombre de mosquées…

C’est ainsi que progressivement, les pays du golfe Persique (Qatar, Émirats arabes unis…) s’approprient notre patrimoine culturel et historique et bientôt peut-être, la tour Eiffel ou l’Arc de triomphe vont aussi changer de nom et pourquoi pas les Invalides ou le Trianon ?

C’est ainsi que Délit d’images avait organisé une pétition  soutenue par 65 000 amis et lecteurs mais qui n’eut aucun impact, comme toujours en “démocratie”.

————————————————————————————————————————————————————————————————————

Le théâtre impérial de Fontainebleau ne peut pas s’appeler Cheikh Khalifa Bin Zayed al Nahyane !

Lettre ouverte à Madame le ministre de la Culture

Madame le Ministre,

En date du 12 mai 2012, votre prédécesseur, Madame Filipetti, déclarait dans les colonnes du Monde :”Il faut que le ministère de la culture retrouve une certaine cohérence sur le mécénat. Je prends l’exemple du Centre Pompidou de Metz (…). Mais quand je vois le nom de Wendel apposé sur l’amphithéâtre sous prétexte que ce groupe – issu de la dynastie qui a régné pendant des siècles sur l’acier en Lorraine – a joué les mécènes, ça me fait mal… La somme est dérisoire au regard de l’honneur qui lui est fait. Les musées se bradent à des entrepreneurs et c’est dommageable. C’est pourquoi nous sommes favorables à la création d’une charte nationale du mécénat, une sorte de dispositif d’agrément de tout marché qui dépasserait le million d’euros. La Cour des comptes dit exactement la même chose dans un récent rapport…”

Le 1° mai 2014, accompagné du président de l’autorité du Tourisme et de la Culture des Emirats arabes unis, elle inaugurait la réouverture du théâtre impérial du château de Fontainebleau devenu le théâtre Cheikh Khalifa Bin Zayed al Nahyane.

Appartenant à l’Histoire et au patrimoine de France, il est inacceptable que ce théâtre porte le nom du président des Emirats arabes unis. Nous vous demandons que ce haut lieu recouvre son nom et redevienne le Théâtre impérial du château de Fontainebleau.

Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services