Ne nous laissons plus escroquer par les assurances! (Vidéo)

On parle beaucoup de l’escroquerie à l’assurance, mais beaucoup moins de l’escroquerie des compagnies d’assurance… Se faire indemniser normalement et équitablement devient un parcours du combattant ! Réveillons-nous et battons-nous !

Partager

3 commentaires

  1. Kikou

    Puisque vous m’y invitez, je vais vous raconter la petite arnaque dont j’ai été victime.

    Lors de l’achat d’un Smartphone chez DARTY, j’ai souscrit une assurance auprès de son partenaire “l’Assurant” qui promet un remboursement de 30 euros sous certaines conditions. Je m’atèle donc à remplir ces conditions et renvoie le dossier complet dans les délais… J’attends ainsi le virement bancaire promis sous quelques semaines.

    N’ayant rien reçu après le délai annoncé, je vais m’enquérir de ce retard auprès de DARTY. Le directeur me reçoit aimablement et appelle son partenaire… Il s’entendu alors dire que le RIB communiqué n’était “pas conforme”, ce qui justifie le non-remboursement. Réponse surprenante ! En effet, l’assureur n’aurait-il pas pu m’en réclamer un “conforme” vu que mon numéro de téléphone figurait au dossier ?

    Pour apaiser ma contrariété le directeur – assurément gêné – m’accorde alors un “geste commercial” du même montant… L’affaire pourrait s’arrêter là, mais je n’aime pas qu’on se fiche de moi et demande à l’assureur de me retourner le RIB “non conforme” pour preuve de sa bonne foi. Je ne reçois aucune réponse à cette requête.

    Choqué par l’incorrection de la méthode, je me penche alors sur la possibilité de résilier ce contrat (annuel !) dont la qualité m’apparaît alors aussi fiable que la promesse de remboursement des 30 euros… C’est impossible : il me faut attendre “sa date anniversaire” et continuer à payer 15 euros par mois…

    Je note alors que DARTY ne peut ignorer les nombreuses plaintes formulées sur les forums Internet dédiés. Dès lors DARTY connaît parfaitement les pratiques peu correctes de son partenaire-assureur.

    Je note également que les résiliations, même “à date anniversaire” semblent relever du parcours du combattant, et que bien des clients n’ont pu résilier leurs contrats… Différentes adresses sont en effet mentionnées pour demander cette résiliation, et aucune date n’est mentionnée pour être sûr d’être dans les délais pour résilier. Comment DARTY peut-il cautionner de telles arnaques ?

    A défaut de précisions, j’ai donc adressé trois lettres recommandées avec accusé de réception aux adresses indiquées. J’ai également adressé copies de ces courriers sur les sites Internet de DARTY et sur celui de son partenaire-assureur… Et je renouvelle à cette occasion ma demande de RIB réputé “non conforme”.

    “L’Assurant” m’indique alors qu’il ne peut donner suite à ma demande “dans l’immédiat” (?!). Quant au RIB “non conforme”, il m’invite à contacter son “gestionnaire” par téléphone (?!)… Je lui confirme alors de la façon la plus formelle mes deux requêtes formulées par courriers recommandés.

    Après avoir tergiversé quelques mois, ne pouvant justifier sa bonne foi par la production du RIB “non conforme”, l’Assurant m’accorde finalement ce que le bon droit ne pouvait me refuser.

    L’affaire n’est cependant pas pour autant terminée car la “date anniversaire” de ce contrat est fixée au 26 juin 2018. Et fort de l’expérience vécue, je réclame une garantie que mon contrat sera bien résilié sans autre intervention de ma part à cette date. Ce que j’obtins non sans mal et ce après ne nouveaux échanges de courriers curieusement contradictoires entre DARTY et son partenaire (?!)…

    Je redoute aujourd’hui de perdre ou de détériorer mon Smartphone “assuré”, car chat échaudé craint l’eau chaude… Une prise en charge de sinistre me paraît en effet plus qu’aléatoire, et je ne souhaite évidemment pas avoir à la tester.

    Je croise donc les doigts en attendant la “date anniversaire” de mon contrat afin de clore enfin et définitivement cette triste expérience. Et c’est juré, on ne m’y prendra plus !

  2. richard

    Merci mille fois, Mon Père, ce que vous dites est juste et c’est un bonheur de vous écouter. J’ai été moi aussi “eue” par mon assurance qui ne m’a jamais rien donné et ne s’est même pas dérangée après un cambriolage dans ma maison que j’avais quittée la veille, sous prétexte que ma maison ancienne et fermée à clef n’avait pas la porte cassée. Ecoeurée, j’ai arrêté de payer mon assurance me demandant pourquoi payer cher pour rien. J’en ai parlé à deux autres compagnies d’assurances qui m’ont dit: ” vous auriez dû envoyer une pierre dans une vitre de votre porte, pour qu’on voit une effraction.” donc mentir, ce que je n’ai pas fait . Maintenant c’est de l’histoire ancienne. Mais … ce cambriolage m’a laissé comme un goût amer ! Les gendarmes sont venus pour constater mais ce n’est pas la compagnie d’assurance !… Je suis contente que vous ayez pu aider une de vos paroissiennes !

  3. Maryse

    bravo le “curé enragé”, toujours intéressantes ses vidéos ! c’est un prêtre, mais il est proche des gens avec leurs soucis , prêt à les défendre !

Commentaires fermés