Haut

Ne dites plus jamais mémoire de poisson rouge! (Vidéo)

Delit D'images
1Commentaire
  • Général Lebol Jean

    Je confirme. J’ai deux grands bassins extérieurs avec des carpes et des carpes-Koï. Je peux passer 600 fois dans la journée sur le ponton d’où ils sont nourris, sans aucune réaction de leur part. Par contre, dès mon arrivée vers 19 heures pour les alimenter, ils sont tous regroupés au même endroit, attendant la nourriture. Et si je viens jeter les aliments avec une heure de retard – ou 1 h d’avance – personne ne vient, les granulés restent à la surface, snobés. Et si quelqu’un d’autre, vient, à la bonne heure, pour le repas, les poissons restent nager à proximité, sans rien toucher pendant plusieurs minutes. Puis, un volontaire arrive pour gober. Ensuite, c’est la ruée sur le manger.

    22 juillet 2017 à 15 h 28 min
Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services