Haut

Baudelaire, fine fleur du mâle réac !

Extraits de Méthode de critique de l’idée moderne du progrès appliquée aux Beaux-Arts, de Charles Baudelaire.

“Il est encore une erreur fort à la mode, de laquelle je veux me garder comme de l’enfer. – Je veux parler de l’idée du progrès. Ce fanal obscur, invention du philosophisme actuel, breveté sans garantie de la Nature ou de la Divinité, cette lanterne moderne jette des ténèbres sur tous les objets de la connaissance; la liberté s’évanouit, le châtiment disparaît. Qui veut y voir clair dans l’histoire doit avant tout éteindre ce fanal perfide. Cette idée grotesque, qui a fleuri sur le terrain pourri de la fatuité moderne, a déchargé chacun de son devoir, délivré toute âme de sa responsabilité, dégagé la volonté de tous les liens que lui imposait l’amour du beau: et les races amoindries, si cette navrante folie dure longtemps, s’endormiront sur l’oreiller de la fatalité dans le sommeil radoteur de la décrépitude. Cette infatuation est le diagnostic d’une décadence déjà trop visible.

Demandez à tout bon Français qui lit tous les jours son journal dans son estaminet ce qu’il entend par progrès, il répondra que c’est la vapeur, l’électricité et l’éclairage au gaz, miracles inconnus aux Romains, et que ces découvertes témoignent pleinement de notre supériorité sur les anciens; tant il s’est fait de ténèbres dans ce malheureux cerveau et tant les choses de l’ordre matériel et de l’ordre spirituel s’y sont si bizarrement confondues ! Le pauvre homme est tellement américanisé par ses philosophes zoocrates et industriels qu’il a perdu la notion des différences qui caractérisent les phénomènes du monde physique et du monde moral, du naturel et du surnaturel.

Tout sur l’éditeur de Le Pen, ce “catholique ultra”, “réactionnaire, obscurantiste et moyenâgeux”!

L'on voit, l'on entend nombre de journalistes s'interroger quant à Guillaume de Thieulloy et les Editions Muller qui osent publier Le Pen, sans toutefois apporter de réponses précises ou croustillantes. C'est pourquoi, nous avons décidé de tout balancer sur cet...

L'on voit, l'on entend nombre ...

Lire la suite

Vingt ans déjà!

Vingt ans déjà! Quand, à la fin des années 90, la joyeuse bande des dessinateurs foutraques, anars de droite qui "sévissaient" dans les milieux de la droite alternative, des 4 Vérités à l'Action française, de Contribuables Associés au Paquebot, en...

Vingt ans déjà! Quand, à la fi...

Lire la suite
dostoievski Les grands écrivains et les assassins en série

Les grands écrivains et les assassins en série

Les 4 Vérités

Nicolas Bonnal

La société actuelle, qui ignore le péché originel, se gorge de monstruosités diverses et de cannibales lecteurs ; mais si une once de violence sur le terrain se manifeste, elle s’offusque : et de s’interroger sur les raisons bien sûr politiques d’un massacre en série. Car tout électeur populiste est un assassin en masse qui s’ignore.

Sauf que pour le massacre de Nanterre, on ne parle ni de l’écologie ni de la ligue des droits de l’homme, et que lorsque des musulmans massacrent qui l’on veut où l’on veut, on s’empresse de déclarer savamment que ce n’était pas écrit expressément dans le Coran, et que l’islam bien sûr est une religion d’amour, de tolérance et de prêchi-prêcha, etc.

Les écrivains du XIXème siècle avaient, eux, les yeux bien ouverts sur l’humanité massifiée. Reprenons le grand classique sur l’envie de tuer : Crime et châtiment. Voici ce qu’écrit Dostoïevski (photo) de la tentation de Raskolnikov ; ce dernier entend d’ailleurs une conversation d’étudiants qui reproduit sa propre obsession. Cela signifie qu’il n’est pas une exception.

Je plaisantais, évidemment, mais écoute : d’un côté, cette vieille femme stupide, insensée, médiocre, malade, méchante, dont personne n’a besoin, et qui même au contraire est nuisible, qui ne sait pas elle-même pourquoi elle vit et qui bientôt mourra naturellement.

Le dégoût de son prochain est le fondement, dans la société déchristianisée, de cette volonté d’éliminer autrui : l’enfer c’est les autres, n’est-ce pas ?

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services