Haut

Qui est Marie Minelli? Marlène n’y échappera pas! (Vidéo)

Qui est Marie Minelli? Marlène n’y échappera pas! (Vidéo)

Vidéo interdite au moins de 18 ans. Selon L’Express, Marie Minelli, auteur de livres pornos dits érotiques,  et Marlène Schiappa sont une même personne.

Marlène Schiappa nie, sans apporter de preuves autres que ses dénégations, ce qui est plus que léger.

“Marlène Schiappa écrit (peut-être) des livres érotiques mais ça ne fait pas d’elle une politique incompétente” titre l’article d’un site qui veut défendre l’indéfendable!

Tout d’abord, il conviendrait de savoir qui est Marie Minelli et L’Express  n’y parvient toujours pas… ce qui prouve que c’est un pseudo.

Le pseudo de qui?

Il nous faut le savoir car Marie Minelli n’a pas fait dans la bluette érotique: “Osez les sex-friends”, “Comment transformer votre mec en Brad Pitt en 30 jours”, “Les filles bien n’avalent pas”, etc.

Ce ne sont pas des écrits anodins!

Rémunérant très confortablement madame Schiappa pour son job, nous  sommes en droit de savoir précisément qui nous avons engagé.

Macron, le DRH de l’Elysée, aurait dû mieux surveiller les CV du personnel qu’il a recruté pour nous servir.

Une chose est certaine: Marlène Schiappa a osé de nombreux ouvrages à connotations plus qu’érotiques…  dont les “bonnes” pages se sont retrouvées un peu partout… outrant les uns, faisant ricaner les autres.

Dans ce gouvernement qui se voulait irréprochable, Macron fut très rapidement obligé  d’exfiltrer quatre ministres et dont une cinquième est en mauvaise posture.. Déjà.

Et Madame Schiappa n’arrange rien… car elle  fait désordre, pour causer jeune. Et elle en sème…

Elle est too much: trop de maquillage, trop de bijoux, des cheveux plein le visage… elle affiche pour le moins un look totalement inadapté à sa fonction.

Savoir se vêtir selon les circonstances est une marque de courtoisie élémentaire, surtout dans ce type de poste.

Même Macron ne se balade pas en bermuda.

Et comme cela ne suffit pas, dès le départ, elle a fait preuve d’un évident manque de savoir vivre qui se manifesta, entre autres, dans sa lettre ridicule à Alain Finkielkraut, avec fautes de français et citation erronée à l’appui, sans oublier son refus de débattre avec l’éminent Franck Louvrier car il n’était pas “au niveau d’un membre du gouvernement”.

Certes elle a le “mérite” de la sincérité et surtout, elle devait ignorer qui il était… et n’avait même pas pensé à s’informer, c’est dire…

Depuis le début, Marlène agace nombre de gens. Régulièrement, elle se fait éreinter par les médias, pourtant bien macronisés…. D’aucuns tentent de la défendre en évoquant de la jalousie… Marlène Schiappa n’a rien de Monica Belluci. Même Carla, sa soeur cadette a dû monter au crèneau. Dans une tribune hilarante, parue dans le Huffington post, elle a volé à son secours pour nous expliquer combien c’était une fille formidable, en alignant des arguments majeurs et probants:  “elle carbure au jus de pamplemousse, elle est “bio”, elle élève ses enfants “hors des stéréotypes de genre”, elle “a été suivie durant sa grossesse par un sage-femme homme”, etc.

Bref, elle l’a ridiculisée plus encore.

Marlène Schiappa est surtout confondante de prétention et de stupidité, les deux allant souvent de pair.

La meilleure description la concernant vient de Vincent Castagno dans le magazine Causeur: “Marlène Schiappa s’exprime à l’aide d’une voix sortie de la région supérieure des naseaux, émettant en continu des fréquences suraiguës qui pourraient être celles d’un violon démantibulé auquel il ne resterait plus qu’une corde. Le vacarme est éprouvant. D’autant qu’il arrive qu’il forme des mots qui eux-mêmes semblent former des phrases où l’on repêche çà et là ce qui pourrait bien être des idées. Le pêcheur débutant y débusquera sans difficulté des velléités néo-féministes et de vagues concepts marketing, flottant à côté de vieilles rengaines anti-islamophobes que suit la nuée de poncifs antichrétiens de rigueur. Surnagent aussi, dans cette mare sonore, ses conseils de savoir-vivre destinés aux femmes obèses, plus deux ou trois soupçons de pensée, peut-être davantage, que je n’ai pas réussi à identifier.

“Marlène Schiappa manipule théories et concepts avec la dextérité d’une Nabilla qui viendrait de recevoir un cours sur Michel Foucault”

Marlène Schiappa n’a peut-être pas écrit de livres érotiques pourris mais elle en a suffisamment écrit de lamentables et vulgaires, pour ne pas appartenir à un gouvernement.

Il parait qu’elle fait sienne la formule:”Bad ad, still ad (La mauvaise pub, c’est toujours de la pub).

Des médias sont sur sa “piste”, ils vont vite la rattraper, débusquer ce qu’elle tente de dissimuler et lui offrir une énorme pub.

Marlène n’y échappera pas!

Certes, ministres et secrétaires d’Etat ne sont plus que des directeurs de la communication, Marlène Schiappa en est une déplorable car dépourvue du sens de l’image juste et du propos idoine, elle  a déjà terni l’image de son secrétariat naissant et multipliant les incompétences, elle est devenue inaudible, tant elle s’est discréditée.

Elle n’a réussi qu’à exaspérer  ou faire rire.

Si tout ceci ne démontre pas son incompétence…

Une incompétence  aussi révélatrice de celle du DRH  Macron, laquelle ne peut que nous inquiéter quant à celles de la totalité du staff de la start-up France!

 

Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services