Haut

Manuel Valls giflé!

Manuel Valls giflé!

Manuel Valls était à Lamballe ce mardi. Une visite chahutée. Le candidat à la primaire de la gauche a en effet reçu une gifle en sortant de la mairie. Le jeune homme, auteur de l’agression, a lancé “Ici, c’est la Bretagne” avant d’être plaqué au sol par le service de sécurité de l’ex-Premier ministre. Il était en garde à vue ce mardi soir.
Lors d’un point presse improvisé, l’ex-Premier ministre a déclaré, à propos de son agression par un jeune homme à la sortie de la mairie de Lamballe : “Un individu qui frappe un responsable politique, c’est évidemment toujours grave, mais ce n’est pas ça aujourd’hui qui m’intéresse en Bretagne. Vous trouverez toujours des individus qui veulent empêcher la démocratie”.
“La démocratie, ça ne peut pas être la violence. Il y a ceux qui contestent la démocratie et ceux qui incarnent la démocratie, ce sont les responsables politiques”.
“Moi, je n’ai jamais eu peur du contact avec mes compatriotes. Je suis courageux. Quand on est candidat à la présidence de la République, on va au contact des Français”.

Source

Delit D'images
3 Commentaires
  • angel

    Il n l ‘a même pas touché
    valls est qq d violent dans ses propos mais aussi dans ses gestes alors !!qu’il s’analyse avant d porter plainte contre qq (un jeune ) qui a fait c q tous français devraient faire !
    j n sais son nom j l’appellerais courage
    et /
    JE SUIS COURAGE

    18 janvier 2017 à 13 h 10 min
  • arbousier

    Que de bruit pour un gifle, d’ailleurs prémonitoire des prochaines élections.
    Par contre, concernant les pillages des bandes de casseurs dans les communes, exemple récent dans le 91 Département de Valls, pas ou peu de mots !

    18 janvier 2017 à 14 h 00 min
  • Pierre Legrand

    Ce prétendu candidat à la présidence doit considérer que la gifle que lui à donnée ce jeune et courageux jeune homme n’est rien en comparaison de celle qui l’attend au résultat des primaires ps OU encore moins à celle qu’il recevra aux résultats des votes aux présidentielles. ( s’il arrive à passer à la primaire en utilisant la menace ou le 49 / 3

    18 janvier 2017 à 19 h 07 min
Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services