L’industrie alimentaire produit de la stérilité programmée! (Vidéo)

Qui connaît les variétés potagères hybrides F1 ? Il n’y a rien de réellement dangereux là-dedans, mais il n’y a rien de gratuit non plus et rien de durable et c’est cela qui est dangereux, la dépendance. Il faut payer de nouvelles graines brevetées pour produire, et on ne sème plus ce qu’on a récolté, on sème ce qu’on a acheté. Le gratuit qui se replante est toujours préférable au payant qui ne repousse pas…

Partager