Haut

Les racines de la colère (Vidéo)

Les racines de la colère (Vidéo)

Au printemps 2016, Emmanuel Macron, alors ministre de François Hollande, lance son mouvement En Marche ! Le choix de ce nom est lourd de sens. C’est une injonction: il faut bouger pour s’en sortir. Quelques semaines avant l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, le photographe Vincent Jarousseau s’est installé à Denain, petite ville de 20 000 habitants dans le nord de la France, afin de suivre le quotidien de familles issues de milieux populaires pour qui la mobilité n’est pas une solution mais un obstacle. Pendant deux ans, il a donné la parole à des personnes le plus souvent invisibilisées dans les représentations médiatiques, et tenté de montrer les fractures qui menacent notre modèle démocratique. Il nous livre un reportage en forme de roman-photo où tout est vrai. Chaque propos a été enregistré et retranscrit à la virgule près. Les Racines de la colère raconte le quotidien d’une France qui n’est pas en marche…

Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services