Les paires de pieds de Fesques (Vidéo)

Partiellement fouillé en raison des travaux autoroutiers de l’A 28, le sanctuaire de Fesques est implanté sur un éperon naturel, a proximité des territoires ambien, bellovaque et calète, du pagus des Catuslugi et de l’ancien «Talou» médiéval.

Si le coeur du sanctuaire présente des caractéristiques proches de celles mises récemment en évidence en Picardie (temples successifs à simple cella et fosses entourés d’un péribole), une double enceinte fossoyée encerclant l’ensemble à mi-hauteur de l’éperon donne à cet espace sacré une ampleur inédite. Placée entre ces deux fossés, une série de fosses contenant des paires de pieds – ultimes vestiges de corps humains exposés tournés vers l’intérieur de l’enclos – apporte une contribution originale aux pratiques déjà observées dans la partie occidentale de la Gaule Belgique.

Partager