Les nouveaux nomades américains (Vidéo)

En dix ans, la crise des subprimes, le boom de la Tech et l’explosion des loyers, dans la Silicon Valley notamment, ont jeté des dizaines de milliers d’Américains à la rue. Au point que Los Angeles et San Francisco détiennent aujourd’hui le triste record du nombre de de SDF par habitant. Parmi eux, beaucoup ont un job mais pas de quoi se payer un loyer. Faute de toit, ils vivent dans leurs voitures, sur des emplacements de parking, à libérer avant 7h du matin. C’est cela aussi le rêve américain.

Partager