Haut

Les larmes de joie de Raju, éléphant sauvé de 50 ans d’enfer!

Les larmes de joie de Raju, éléphant sauvé de 50 ans d’enfer!

Après 50 ans de calvaire, Raju a été libéré par une organisation protectrice des animaux. Un grand moment d’émotion, pour ses sauveteurs comme pour le pachyderme.

Raju a vécu 50 ans de calvaire dans l’Etat de l’Uttar Pradesh, dans le nord de l’Inde: enchaîné et battu, le malheureux survivait grâce à la nourriture que lui lançaient les touristes de passage. Affamé, l’éléphant en était réduit à manger des bouts de plastique et de papier pour remplir son estomac.
Oui, les éléphants savent pleurerSelon des chercheurs de l’Université de Californie, les éléphants sont bel et bien capables de verser des larmes. Mais peuvent-ils pleurer pour répondre à une émotion? Les scientifiques sont plus mesurés à ce sujet, mais ils n’excluent pas cette possibilité. Les éléphants sont, en effet, des animaux très sensibles qui savent exprimer leurs émotions, que ce soit de la rage, de la joie ou du chagrin.Jeudi dernier, l’organisation Wildlife SOS-UK est venue au secours de la pauvre bête, raconte le «Mirror». Une équipe de dix vétérinaires et de spécialistes des animaux sauvages a été rejointe par vingt agents de la Commission forestière et deux policiers. La mission s’est déroulée en pleine nuit, par souci de discrétion et pour éviter à Raju de souffrir de la chaleur.L’opération a été laborieuse car l’animal de 5 tonnes et demie était fermement enchaîné. De plus, le propriétaire de l’éléphant a tenté de s’interposer. «Il a commencé à crier des ordres pour faire peur à Raju. Ensuite, il a ajouté des chaînes autour de ses pattes pour essayer de nous empêcher de le faire bouger. Mais nous avons tenu bon et refusé de céder», raconte Pooja Binepal, un membre de Wildlife SOS-UK.Raju rejoindra deux autres éléphantsPrenant conscience que son cauchemar touchait enfin à sa fin, Raju n’a pas caché son émotion. Les anges gardiens de Raju ont alors vécu un grand moment d’émotion. «L’équipe n’en revenait pas de voir des larmes couler de ses yeux pendant le sauvetage. Certaines étaient sans aucun doute dues à la douleur que lui causaient ses chaînes. Mais nous savons au fond de nos coeurs que Raju réalisait qu’il allait bientôt être libre. Pour la première fois, il a ressenti de l’espoir», confie Pooja Binepal.Installé sur un camion et endormi, Raju a été transporté à Mathura, à 560 km de là, dans un centre de conservation et de soins destiné aux éléphants. Après une semaine de traitement intensif visant à le remettre d’aplomb, l’éléphant a pu rejoindre Rajesh et Bola. Ses deux nouveaux amis ont, eux aussi, subi de multiples sévices par le passé.On sait peu de choses sur les premières années de vie de Raju. L’organisation pense que l’éléphant a été enlevé à sa mère par des braconniers. «Les mères pleurent leur bébé pendant des jours et des jours après l’enlèvement. Ensuite, les petits sont attachés et battus jusqu’à ce qu’ils se soumettent à leur maître», explique Pooja Binepal, qui pense que Raju est passé entre les mains de pas moins de 27 propriétaires différents.

Voir la vidéo

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services