Haut

Les dangers sanitaires du quartz de synthèse utilisé dans les cuisines (Vidéo)

Les dangers sanitaires du quartz de synthèse utilisé dans les cuisines (Vidéo)

Attention… dans votre cuisine, vous avez peut-être un plan de travail en quartz de synthèse. Une entreprise de fabrication française alerte l’opinion publique contre le danger du matériau qui contiendrait de nombreux produits toxiques.

 

________________

 

Pour en avoir le cœur net, MDY fait réaliser des tests sur plusieurs échantillons de quartz de synthèse dans un laboratoire indépendant, l’Institut de recherche et d’expertise scientifique (Ires) à Strasbourg.

Les résultats de l’étude sont pour le moins préoccupants : un nombre important de substances potentiellement dangereuses sont retrouvées. Composés organiques volatils (COV), hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), phtalates, métaux lourds…

Les teneurs en cadmium, un métal lourd classé cancérogène certain, se révèlent particulièrement élevées dans deux échantillons : jusqu’à 33,7 mg/kg pour l’un et 71 mg/kg pour l’autre – alors qu’un matériau qui en contient plus de 0,04 mg/kg est considéré comme un déchet dangereux soumis à une réglementation très stricte en termes de gestion et d’élimination !

Produit de consommation ou déchet dangereux ?
Même chose pour le taux de cuivre qui atteint plus de 16 mg/kg sur l’un des échantillons, alors que la concentration limite pour les déchets non dangereux est fixée à 2 mg/kg. Un autre échantillon présente, quant à lui, 13,57 mg/kg de zinc, substance limitée à 4 mg/kg dans le cadre de la réglementation sur les déchets dangereux.

Ces résultats ont véritablement surpris Vincent Peynet, ingénieur et directeur de l’Ires qui a mené les expertises : « Compte tenu des teneurs en métaux lourds relevées, ce matériau devrait être classé comme un déchet dangereux. Or il est utilisé comme un produit de consommation. »

Vincent Peynet émet l’hypothèse que le taux très élevé de cadmium pourrait provenir du colorant rouge des échantillons testés. Surtout, il s’interroge sur une possible exposition pour le consommateur lorsqu’on pose des aliments acides, tels que le lait, les fruits ou le vinaigre, sur ce quartz.

Il considère par ailleurs que les composés organiques volatils et les composés semi-volatils, comme les HAP et les phtalates, sont susceptibles de contaminer l’air ambiant en posant par exemple un plat chaud sur le plan de travail.

 

Source

Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services