Haut

Les chapeaux dorés de Macronella lui sont-ils aussi prêtés? (Vidéo)

Les chapeaux dorés de Macronella lui sont-ils aussi prêtés? (Vidéo)

En même temps que sortait Madame la présidente,  panégyrique déguisé en essai objectif, l’entourage de Macronella communiquait sur les immondes pompes kaki-dorées  qu’elle arborait lors de sa visite d’Abou Simbel.

Tout d’abord, il serait souhaitable de revenir sur le terme entourage. C’est qui cet entourage? Sa famille? Sa cour? Ses copains? Son fan club? Son cabinet?

Composé de quatre personnes,  directeur de cabinet, chef de cabinet, deux secrétaires, ce cabinet nous coûte officiellement 400 000  euros par an, chiffre qui à trait au fonctionnement, non aux salaires…

Il conviendrait donc que ce cabinet signe et assume ses communiqués, à moins que ce ne soient les Affaires étrangères qui communiquent en exclusivité sur les fringues de Macronella hors Hexagonie.

On ne sait pourquoi la presse britannique s’en est prise à ces basketts sur plateforme, moches mais confortables pour des pieds de 65 ans en villégiature dans les pyramides. Le journalistes british ont été outrés par leur prix: 750 euros, ce qui, généralement, n’est même pas le prix d’un escarpin de Macronella.

“Les vêtements n’appartiennent pas à Brigitte Macron. C’est le système que nous avons mis en place pour que cela ne coûte rien à l’Etat et pour mettre en valeur les créateurs français”, a expliqué son entourage, affirmant qu’elle n’a “aucun frais de représentation”. En avril 2018 déjà, Le Parisien révélait en effet que les tenues de Brigitte Macron, lors de représentations et des évènements publics, lui étaient prêtées par des créateurs, et très majoritairement, par Bernard Arnault, la métamorphosant en femme sandwich Vuitton.

Tout laisse à penser que c’est vrai et qu’il s’agit d’un échanges de bons procédés consécutifs à la campagne du Manu…

Comme le pratiquent souvent les marques avec les influenceuses fashionistas, très probablement, ces chiffons et accessoires de luxe lui sont offerts.

L’Elysée, les médias, son entourage, bavardant régulièrement sur les vêtures de Macronella,  l’on se demande pourquoi ils n’évoquent jamais ses beaux chapeaux dorés.

Quasiment tout le temps griffée Vuitton, de la tête aux pieds, tout laisse à croire que ses chapeaux dorés, non monogrammés, viennent de chez le même couturier. A moins que ce soit une  modiste de renom qui les lui prête…

A quand un communiqué de son entourage pour nous en préciser la marque ?

 

Sybilline Bavastro

 

(A 0’25 sur la vidéo)

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services