Haut

Les caprices du chef (Vidéo)

Les caprices du chef (Vidéo)

N’était-ce pas Groucho Marx qui disait : « Le week-end dernier, j’ai passé six mois à Philadelphie… ». A Philadelphie, Michel Perrier n’a pas l’air de s’ennuyer, lui. Quoique s’appelant Perrier, c’est du champagne qu’il sert ; et il ne le sable pas, il le sabre. Quoique chef d’un restaurant français, c’est à la baguette qu’il mène sa brigade. Quoique petit cuisinier très simple (sic), quand il achète quelques chinoiseries chez un antiquaire new-yorkais, il en a pour 150.000 dollars. Quoique aux Etats-Unis depuis 25 ans, il entretient parfaitement ce merveilleux accent français que les américaines adôôôôôrent. Surtout quand il explique que les démocrates, c’est comme les socialistes en France… (Documentaire de 2001)

Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services