Haut

L’Epiphanie ailleurs!

L’Epiphanie ailleurs!

L’Epiphanie en Occident est la fête des rois. Dans l’Église latine, l’adoration de Jésus par les rois mages devint peu à peu l’objet principal de la fête de l’Épiphanie. A partir du Vème siècle, l’Église d’occident célébra la naissance de Jésus le 25 décembre (Noël) et la manifestation aux païens en la personnes des mages le 6 janvier. Les mages ont été qualifié du titre de roi dès le IIIème siècle, mais c’est seulement au XIIème que cette royauté des mages est reconnu par la liturgie et l’iconographie. Considérés comme saints, les reliques des rois arrivèrent au XIIème à la cathédrale de Cologne.

La tradition a fixé leur nombre à trois en se basant sur les trois cadeaux dont parle l’Evangile (or, encens, myrrhe). Le chiffre 3 est très symbolique, il symbolise d’abord les 3 continents : Asie, Afrique et Europe (qui étaient les seuls connus à l’époque). C’est aussi l’image des trois fils de Noé : Sem, Cham et Japhet. On leur attribua au XVIème siècle une couleur de peau distincte pour chacun : blanche, noire et jaune.

Le chiffre 3 figure enfin les trois âges de la vie. Melchior est présenté avec une longue barbe et il est le plus âgé des trois. Il offrit l’or. Gaspar est le plus jeune des trois et il donna l’encens. Balthazar est barbu sans être âgé et il fit l’offrande de la myrrhe. Les noms traditionnels des rois mages Gaspard, Melchior et Balthazar apparaissent pour la première fois au VI° siècle.

 Espagne, le jour des Rois : Dia de Reyes

La fête de l’Épiphanie en Espagne est le Jour des Rois. Ce sont les rois mages qui déposent des jouets dans les souliers des enfants, le 6 janvier. On échange les cadeaux à ce jour là en souvenir des cadeaux que les rois mages apportèrent à Jésus.

La veille de l’Épiphanie en Espagne, il y a des défilés, des carrosses paradent dans les rues. Il y a dans certaines villes des Cabalgatas (chevauchées), où défilent Gaspard, Balthazar et Melchior sur des chars, suivis de cavaliers à cheval ou à chameau, qui distribuent des bonbons et des fruits confits aux enfants.

Que mange-t-on à la fête de l’Épiphanie en Espagne ? À la fête de l’Épiphanie en Espagne, on mange un pain en forme de couronne et non une galette comme en France. Ce pain est parfumé de zestes de citron et d’orange, Cognac et eau de fleur d’oranger, décoré de fruits confits et d’amandes effilées. On y glisse une pièce d’argent, une figurine de porcelaine ou un haricot sec. La fête de l’Épiphanie en Espagne est un jour férié.

Portugal, le jour des Rois : Epifania

L’Épiphanie au Portugal est appelé Dia dos Reis (jour des rois), au cours de laquelle le traditionnel Bolo Rei est cuit et mangé. La table reste mise depuis Noël jusqu’au Dimanche des Rois. La pièce maîtresse est le Bolo Rei, la Couronne des Rois, qui se consomme du 15 décembre au 15 janvier, une pâte briochée très riche, truffée et garnie de grandes lamelles de fruits confits et de sucre qui marque la fête du solstice d’hiver. Le bolo rei est un gâteau chargé de symboles. Il représente les cadeaux offerts par les Rois Mages au petit Jésus. Ce gâteau a été importé du sud-est de la France.

Dans la région proche de Coimbra, le jour de Noël chaque famille apporte une grenade (fruit d’Orient ?…) et elle vient la chercher le Jour des Rois. Anciennement, on échangeait les cadeaux le dimanche des Rois. La coutume survit encore dans certaines familles ou certaines régions.

Italie, Befana : Epifania

L’Épiphanie en Italie a des traditions propres. Au sud principalement et à Rome, c’est la Befana, la fée bienfaitrice vêtue de noir et chaussant un balai, qui distribue les cadeaux. Elle passe par les cheminées. Elle dépose pendant la nuit du 5 au 6 janvier des jouets et friandises dans les souliers au pied de la cheminée. Mais les enfants désobéissants reçoivent un bout de charbon tiré de son grand sac.

La Befana qui aurait rencontré les mages a été bouleversée par le récit du massacre des innocents et c’est pour cela qu’elle distribue des cadeaux aux enfants. On voit souvent l’image de la Befana, par exemple aux fenêtres des maisons pendant le temps de Noël. En Italie, pour l’Épiphanie, on confectionne de jolis biscuits en l’honneur de Befana. On les nomme les « Befaninis ». La fête de l’Épiphanie en Italie est très différente de la Fête des rois.

La Befana tire probablement son nom de l’Épiphanie. Autrefois, un bambino (petit enfant) aurait déformé son nom pour en faire Befana. En italien, Befana est à la fois un nom de la fête de l’Épiphanie et le nom de la sorcière.

Allemagne, La fête des rois : Dreikönigsfest

Le jour de l’Épiphanie en Allemagne dans les régions catholiques, trois jeunes gens ou des enfants, déguisés en rois mages, font du porte à porte pour bénir les maisons. Ils collectent des dons pour les pays en voie de développement. Ils sont accompagnés par trois garçons qui portent « l’étoile » de Bethléem. Devant les portes, les trois rois et les garçons chantent des cantiques. Ils bénissent les maisons et écrivent les lettres suivantes sur le mur à côté de la porte : C + M + B. Cela veut dire “Christus Mansionem Benedicat” (Le Christ bénit ta maison.). Ou bien, ils écrivent les initiales des trois Rois sur les portes. De même en Franche-Comté, les enfants se déguisaient en Roi Mage et portaient une ceinture dorée sur une chemise constellée d’étoiles. Ils allaient de porte en porte en chantant et en agitant des sonnettes réclamer leur part.

Les reliques des Rois Mages sont depuis le XII° siècle dans la cathédrale de Cologne. L’Épiphanie est un jour férié en Bavière, en Bade-Wurtemberg et en Saxe-Anhalt.

Angleterre :Twelfth night. L’Épiphanie dans les pays scandinaves : Trettondag Jul

À l’Épiphanie en Angleterre, en Irlande et dans les pays scandinaves, on allumait tous les soirs de Noël à l’Épiphanie la grande bougie de Noël. Notons qu’anglais, on nomme l’Épiphanie “Twelfth night” (la douzième nuit) et qu’en Suédois cette fête est appelée “Trettondag Jul” ou Trettonhelgen (13ème jour après Noël).

De plus, dans la tradition scandinave, pendant ces douze jours les hommes devaient abandonner tout mouvement “rotatif” car le temps s’arrête, c’est un temps de pose pour tout ce qui roule. Notons que dans les langues scandinaves, la fête de Noël s’appelle Yul ou Jul ce qui signifie la roue c’est la roue de l’année qui après la pose va tourner une fois de plus vers le printemps. Jul est le nom de la fête pré chrétienne du solstice d’hiver.

En Angleterre, comme en Bourgogne, on met dans la galette des rois une fève pour le roi et un petit pois pour la reine.

Grèce, Théophanie : Θεοφάνια

L’Épiphanie en Grèce Θεοφάνια (théophanie) se fête le 6 Janvier, c’est le baptême de Jésus dans le Jourdain par saint Jean-Baptiste que l’on célèbre et non pas la visite de Jésus par les Rois Mages. La Théophanie est la fête du baptême du Christ. L’Épiphanie est un événement qui revêt une très grande importance en Grèce. L’Épiphanie en Grèce est un jour férié.

La Grèce ayant adopté (depuis le 1 mars 1923) le calendrier Grégorien, les fêtes de fin d’année sont célébrées le même jour que dans les autres pays occidentaux. La période des fêtes de fin d’année en Grèce débute la veille de Noël et va jusqu’à l’Épiphanie. Elle s’étend donc sur une période de 12 jours appelée Douzaine.

Le 5 janvier, veille de l’Épiphanie en Grèce, les enfants chantent des kalanta, dans le but d’aider à chasser les “Kalikantzari”, esprits démoniaques, et les renvoyer sous terre. Le rite caractéristique de la fête de la théophanie consiste dans la bénédiction des eaux baptismales au soir du 5 janvier.

Le 6 janvier, les prêtres après la messe, vont à travers les villages bénir les maisons. En ville, les femmes ramènent de l’eau bénite et elles bénissent la maison, tous les membres de la famille boivent un peu de cette eau pure. Les prêtres bénissent également les eaux en immergeant un crucifix dans la mer, les rivières, les sources et les lacs. Des plongeurs rivalisent afin de récupérer le crucifix. Celui qui le trouve sera chanceux toute l’année. Les “Kalikantzari”, effrayés par la bénédiction s’enfuient et regagnent les entrailles de la terre pour éviter l’eau bénite.

Russie – Fête du baptême d’eau

L’Épiphanie en Russie, qui suit le calendrier Julien, est célébré le 19 janvier, 13 jours après la Grèce. On appelle cette fête la “fête du baptême d’eau”. La Russie célèbre Noël (la naissance de Jésus et la venue des mages) le 7 janvier, 13 jours après la Grèce. La veille au soir (18 janvier) le rite caractéristique de la fête consiste, comme en Grèce, dans la bénédiction des eaux baptismales. Par “l’épiclèse” (invocation), l’Esprit s’infuse dans l’eau baptismale qui acquiert une puissance de sanctification. Le jour de l’Épiphanie en Russie (19 janvier), les prêtres font un trou en forme de croix sur la glace d’une rivière et font sur place l’office de la bénédiction des eaux.

Suisse: la brioche des rois (vidéo)

Épiphanie fériée en Italie, Espagne, Grèce, Allemagne (certaines régions), Autriche, Suisse (certaines régions), Suède, Finlande.

Épiphanie non fériée en France, Belgique, Portugal, Angleterre, Pays bas, Norvège, Danemark, Pologne.

 

Source

Delit D'images
1Commentaire
  • Edgar

    Merci pour cet article très intéressant !

    10 janvier 2017 à 0 h 52 min
Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services