Haut

Le Yodel comme mélodie du bonheur (Vidéo)

Le Yodel comme mélodie du bonheur (Vidéo)

A 15 ans, par curiosité, Grégoire May participe à une répétition de Yodel dans une cave de Carouge. Il y prend goût mais se passionne aussi pour le water-polo, l’horlogerie et le chant. Alors à 17 ans, Bac en poche, il se donne 6 mois pour choisir entre l’EPFL et la musique. Le voici aujourd’hui, à 22 ans, étudiant en direction de chœur au conservatoire de Zürich, compositeur et directeur de deux clubs de Yodel, à Genève et à Nyon. « Ma vie aujourd’hui c’est le train, la musique et les copains ». En le suivant dans sa passion, ce reportage vous fera faire le tour de la Suisse avec un point culminant : la fête fédérale de Yodel à Davos, un rendez-vous qui n’a lieu que tous les trois ans.
Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services