Le verbe dans le sang

Le verbe dans le sang

 

 

« Quelle relation y-a-t-il entre le Sens Commun et la Folie, entre le Sens Commun et la Métaphysique ? Encore une fois, de quelle Folie parlez-vous ? N’oublions pas que le Verbe de Dieu fut très souvent dit fou, que Hamlet fut fou, que Don Quichotte fut fou, et Don Bosco, et Saint Felipe Neri, etc »

Prêtre catholique et écrivain argentin, auteur d’une œuvre immense comme philosophe, poète, romancier, conteur, essayiste, théologien, exégète, critique et journaliste
Exclu de l’ordre des Jésuites pour insubordination, jalousé par ses pairs et persécuté toute sa vie par l’Eglise argentine officielle

Oublié dans son propre pays, inconnu partout ailleurs

Qui est Leonardo Castellani, le « Curé Fou » ?

Auteur de plus de 50 livres et plus de 1000 articles dans la presse, pourfendeur des idéologies et des fausses gloires du XXe siècle, pratiquant 8 langues, doté d’une érudition prodigieuse et d’une curiosité insatiable (littérature, politique, psychologie, éducation, métaphysique, etc.), Leonardo Castellani est un maître à penser et un écrivain de génie non seulement inconnu aujourd’hui, mais littéralement introuvable.

Frappée par la malédiction et la conjuration du silence, son œuvre a été expulsée de la bibliothèque universelle.
Castellani ne pouvait pas mentir et possédait un grand sens de l’humour. Considéré comme un jésuite rebelle parce qu’il critiquait la lâcheté du clergé, il refusa de démissionner comme le lui demandait sa hiérarchie. Il accepta la réclusion en Espagne, puis s’évada au bout de deux ans en 1949. Revenu en Argentine, brisé et réduit à la misère, il vécut en Ermite Urbain à Buenos Aires. Il ne récupéra son ministère sacerdotal qu’en 1966 et continua son combat pour la vérité jusqu’à son dernier souffle, endossant le surnom de « Curé fou » dont l’affublaient ses ennemis.

Ce livre est la toute première traduction française de ses textes.

Force d’esprit, humour implacable et puissance visionnaire caractérisent le style inimitable de ce choix d’articles réunis en volume pour la première fois. On découvrira avec joie ses textes sur Bernanos, Léon Bloy, Borges, Oscar Wilde, Kierkegaard, etc.

Partager