Haut

Le triple scandale des Mistrals!

Le triple scandale des Mistrals!

François Hollande vient d’annoncer la non-livraison des Mistrals à la Russie. La France déboursera plus d’1,5 milliards d’euro et non 1,2 milliards d’euro, comme l’indique le gouvernement. Somme à laquelle il faudra rajouter le cout du démontage des équipements russes des deux Mistral et le manque à gagner des industriels français en Russie, soit plus de 500 millions d’euro. Dans le contexte de crise politique, économique et internationale que nous connaissons, cette décision est un triple scandale.

● Un scandale d’Etat.

Le gouvernement se soumet aux pressions de certains Etats européens et des Etats-Unis qui ont toujours refusé que la France coopère avec la Russie. La France abandonne non pas 1,2 milliards d’euro comme le dit le gouvernement mais 1,5 milliards d’euro, en comptant l’indemnisation des industriels. La France est le pays le plus touché par la politique de sanctions contre la Russie voulue par l’Union européenne. L’Allemagne et la Grande-Bretagne n’ont jamais payé ce prix là! Le contribuable français paiera une fois de plus pour la lâcheté de nos gouvernements. Que va faire le gouvernement des deux Mistral? Le communiqué de l’Elysée ne précise pas que la Russie exige que les équipements russes installés sur les Mistral lui soient rendus. Les deux navires vont donc être dépecés, les équipements russes démontés et rendus à la Russie, ce qui peut entrainer un cout supplémentaire de plusieurs dizaines de millions d’euro. Notre Marine, dont les crédits diminuent depuis dix ans, n’a pas les moyens de les entretenir et n’en a pas besoin, sur le plan opérationnel. Le gouvernement va-t-il laisser rouiller les Mistral à Saint-Nazaire. Ce ne serait pas surprenant de la part de ce gouvernement d’abandon.

● Un scandale industriel.

Comme il a abandonné nos agriculteurs, touchés par l’embargo russe, le gouvernement lâche nos ouvriers, nos ingénieurs, nos industriels, nos entreprises nationales, qui ont porté et réalisé, en France et en Russie, le contrat Mistral. Au-delà de la non-livraison des deux Mistral, le manque à gagner pour les industriels français est de 500 millions d’euros d’équipements français, qui étaient prévus pour les 2 autres Mistral, devant être produits en Russie. La coopération industrielle et militaire entre nos deux pays poursuivait, depuis plusieurs années, une dynamique positive. La signature de la France, dans le domaine militaire est désormais affaiblie. Nos fleurons nationaux DCNS et STX seront aussi mis en difficulté par cette décision. Nos entreprises nationales présentes en Russie porteront, comme un boulet, l’image des Mistral non livrés. Nos concurrents américains, allemands, anglais et italiens s’en réjouissent déjà.

● Un scandale diplomatique.

La France, après avoir rejoint le gouvernement intégré de l’OTAN, avec Sarkozy, fragilise encore son génie diplomatique, incarnée par la politique de grandeur, d’indépendance et de coopération du général de Gaulle. La France avait permis de trouver une solution politique au problème ukrainien, avec les accords de Minsk. Pour quelle raison affaiblir ainsi le dialogue avec la Russie? Aujourd’hui, c’est le gouvernement de Kiev qui n’applique par les accords de Minsk en refusant d’accorder une autonomie aux régions russophones de l’est de l’Ukraine. Plus que jamais la France doit reprendre langue avec la Russie et l’Ukraine pour sortir de la crise par le haut.

Source

Delit D'images
2 Commentaires
  • LAURENT

    Les cartes sont tellement brouillées, dans cette affaire comme dans bien d’autres, qu’une chatte n’y retrouverait pas ses petits…Alors, faire des commentaires et suppositions plus ou moins oiseuses, n’est vraiment pas de mise…:(((

    7 août 2015 à 15 h 44 min
  • En Plus

    N’oubliez pas :
    “L’Inde souveraine a décidé d’annuler l’achat de 126 Rafale commandés à grand renfort de publicité et de promotion élyséenne. 18 milliards d’euros qui tombent à l’eau. Et quel est l’heureux élu : Vladimir Poutine, l’ennemi juré de notre mal-aimé Président qui sera très heureux de livrer 128 avions de combat made in Russia. ”
    .
    Lu sur : http://www.bvoltaire.fr/florisdebonneville/rafale-de-hollande-etaient-mirages,197819

    7 août 2015 à 20 h 49 min
Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services