Haut

Le projet Bicicletear? (Vidéo)

Le projet Bicicletear? (Vidéo)

A La Havane, de jeunes cyclistes veulent réhabiliter l’image du vélo. C’est le projet Bicicletear. Leur idée : pallier le manque de transports publics en ville et valoriser l’aspect écologique de la bicyclette. Mais ce moyen de locomotion a une mauvaise image à Cuba. Il rappelle à toutes celles et ceux qui ont connu les années 1990, le mauvais souvenir de la « période spéciale », un moment de l’histoire de Cuba très marqué par des difficultés économiques.

Cette « période spéciale » commence juste après la chute du mur de Berlin au moment où l’URSS cesse d’apporter son aide financière et pétrolière à Cuba. Très vite, c’est la pénurie d’essence pour l’industrie et les transports publics. C’est le temps du rationnement. En réponse, Castro commande 700 000 vélos pour compenser l’absence de transports en commun.

Pour les Cubains ayant vécu cette époque, le vélo est donc associé à la privation. Aujourd’hui, les pistes cyclables, les parkings et les services de réparation qui existaient du temps de la « période spéciale » ont disparu. Mais dans leur volonté de faire du vélo un des moyens d’améliorer la qualité de la vie de tous, les membres de Bicicletear espèrent bien réhabiliter cela aussi.

Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services