Haut

Le pognon de dingue pour les assiettes de Macron agace Ruffin! (Vidéo)

Le pognon de dingue pour les assiettes de Macron agace Ruffin! (Vidéo)

A juste titre et avec humour, François Ruffin s’élève contre les dépenses somptuaires de Macron et les nombreux cadeaux faits aux plus riches, en supprimant beaucoup d’aides aux plus démunis. Grivaux, porte-parole du Macronix, lui fait alors une réponse stupide et ridicule, ne justifiant rien. Une réponse, de plus, mensongère car s’il reste (peut-être?) des assiettes datant du président Coty, chaque président, sans tout renouveler en a fait acheter d’autres et pour cause..

La présidence Coty s’est achevée en janvier 1959. Nous ne doutons point du grand soin apporté à la vaisselle de l’Elysée par le service dédié, il est cependant difficile de croire qu’en presque soixante ans, il n’y eut point de casse.

Selon Romane Sarfati, directrice générale de la Cité de la Céramique Sèvres et Limoges interviewée par le Figaro: “Mais tous les présidents de la République, ou presque, ont passé des commandes à la Manufacture de Sèvres. Georges Pompidou a voulu marquer un renouveau en faisant appel à des décors de Serge Poliakoff, de Yaacov Agam et d’Étienne Hajdu. En 2000, sous Jacques Chirac, de nouveaux services des artistes Philippe Favier, Geneviève Asse et Pierre Alechinsky entrent à l’Élysée. Le service Favier comportait près de 1000 pièces. Nicolas Sarkozy a commandé un service restreint, dessiné par l’artiste Françoise Cardon.”

L’Elysée n’a donc pas besoin de nouvelles assiettes, surtout d’assiettes qui soient chacune un modèle unique, d’où le prix…

En fait, les Macron veulent vivre somptueusement mais à nos frais.

Dès son arrivée à l’Elysée, Macronella s’est précipitée à Sèvres, au Mobilier national, aux Gobelins, chez Porthaud (linge de très grand luxe, fournisseur officiel de l’Elysée – article Délit d’images du 6 janvier 2018), etc., jouant beaucoup à Claude Pompidou, elle a voulu changer énormément de choses dont la vaisselle, comme en témoignent nombre d’articles de l’automne 2017 et celui du 2 septembre 2017 de Délit d’images, intitulé: “Je refuse de payer le nouveau service de porcelaine de Macronella!”. Comme on essaye de vous le faire croire, il ne s’agit donc pas d’une commande récente.

A noter que s’il est annoncé que les actions et déplacements de Brigitte Macron, du moins, ce que l’on veut bien nous en dire… sont accessibles sur le site de l’Elysée, ils sont très difficiles d’accès et implique des périples compliqués et sinueux pour les atteindre. Selon vous, pourquoi?

Opération Envoyez une assiette à l’Elysée.

Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services