Haut

Le pape, Lucifer et la croix inversée

Le pape, Lucifer et la croix inversée

Il m’arrive trop souvent de rencontrer des personnes complètement désemparées par la propagande commune à la fois aux Évangéliques et aux Sédévacantistes, aux anti-catholiques et aux « super-catholiques », selon laquelle le Vatican ne serait rien d’autre que l’antre de Satan, à preuve des images du trône pontifical marqué d’une croix latine inversée, ou le chant antique de l’Exultet résonnant lors de la veillée pascale dans lequel Lucifer est invoqué…

Ce genre d’arguments ne peut convaincre que des gens tombés de la dernière pluie, manquant de culture religieuse catholique, et surtout capables, les malheureux, de rejeter la foi et l’amour en la Sainte Eglise qui a reçu la promesse de Jésus d’être par Lui protégée du Démon (Mt 16.18-19) en sorte qu’il ne saurait y avoir jamais raison de la quitter.

Ces malheureux ignorent tout simplement la Tradition de l’Eglise selon laquelle saint Pierre a demandé au moment d’être crucifié, tant il se sentait indigne de mourir de la même mort que son grand Dieu et Sauveur, d’être crucifié la tête en bas.

Collégiale-saint-Pierre-à-Douai-XVIIIe

Que les Satanistes utilisent des symboles chrétiens, comme le font les adeptes LGBT avec l’arc en ciel (Gn 9.13), ne doit pas conduire les chrétiens à rejeter leurs propres symboles !

Nos prétendus catholiques, plus soucieux de préserver la vraie foi et le véritable culte à Dieu que ne l’est le Pape lui-même, pris sans doute par l’esprit d’Harry Potter, imaginent encore le vicaire du Christ rendre ouvertement un culte à Satan en raison du fait que le chant antique de l’Exultet annonçant la résurrection du Christ dans la nuit de Pâques, contient le mot « Lucifer » ! Ce chant, dont l’existence est attestée dès le Ve siècle, désigne Jésus-Christ par l’expression « Christus verus Lucifer« , ce qui signifie : « Christ véritable porteur de lumière » (selon l’étymologie des mots lux, « lumière », et ferre, « porter »). Par cette image du lever du soleil dissipant les ténèbres de la nuit, est figurée la victoire de Jésus sur la mort. Jésus peut légitimement être appelé « l’Etoile du matin » (Ap 2.28 ; 22.16). Le fait que le mot de Lucifer fût ensuite donné par ironie à l’ange déchu mentionné par Isaïe (14.12-14), parce que « Satan se déguise en ange de lumière » (2 Co 11.14), fit abandonner l’usage de nommer ainsi Jésus.

Lu sur Islam & Vérité

Delit D'images
2 Commentaires
  • Anonyme

    Merci!

    5 mars 2016 à 10 h 13 min
    • Laurence Pichon - de Canecaude

      OUI, un grand merci à l’AB Pagès…

      5 mars 2016 à 15 h 55 min
Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services