Le nouveaux justiciers du Net en Corée du sud font tomber des têtes (Vidéo)

Dans le pays le plus connecté au monde, on les appelle les “netizens” : les internautes citoyens. A l’aide de vidéos prises à la volée, ils sont parvenus à faire tomber des hommes politiques corrompus, licencier des employés irrespectueux, mettre sous verrous des criminels en cavale… En Corée du Sud, le pays le plus connecté au monde, on les appelle les netizens : les internautes citoyens. A l’aide de vidéos prises à la volée, d’une parfaite maîtrise des réseaux sociaux et d’un redoutable sens de l’investigation, ces citoyens anonymes passent au crible à peu près tout le monde : les personnalités du showbiz, les milieux du pouvoir ou le voisin de palier. Scandales en ligne.

En quelques années, ces netizens sont parvenus à faire tomber des hommes politiques corrompus, virer des employés irrespectueux, mettre sous verrous des criminels en cavale. Dans la péninsule coréenne, la crainte de se retrouver au cœur d’un scandale en ligne fait désormais partie du quotidien des habitants. Enquête sur ces nouveaux justiciers au pays de l’internet pour tous.

Partager