Le Hadaka matsuri, la fête de l’homme nu (Vidéo)

Le Japon est sans nul doute l’un des pays qui compte le plus de festival insolites. Si le plus connu d’entre eux est le “festival du pénis” à Kawasaki, il en est un autre où les corps dénudés se frottent les uns les autres dans une ambiance survoltée.

Le Hadaka matsuri, également connu sous le nom de Eyō, est un festival traditionnel réservé aux hommes… nus. A l’origine il y a 500 ans, la nudité ne faisait pas partie de la tradition. Cependant, pour des raisons pratiques, il s’est avéré que l’absence de vêtements, exception faite d’un “pagne” à la japonaise, soit bien plus pratique pour tenter l’aventure.

L’aventure, c’est bien de quoi il s’agit lorsque l’on veut participer à ce matsuri. Lorsque 10,000 hommes se rendent dans un temple pour attraper une amulette, ils sont prêts à tout. Des bousculades monstres ayant provoqué des piétinements et des asphyxies fatales dans le passé ont certes terni l’image de l’événement, mais visiblement pas suffisamment pour refréner les ardeurs de ces hommes. Aujourd’hui, chaque participant doit avoir noté son groupe sanguin sur un papier qu’il cache dans le seul vêtement qu’il porte. Au cas où.

 

Source

Partager