Le fort Napoléon (Vidéo)

Sur l’île de Terre-de-Haut dans l’archipel des Saintes (Guadeloupe), à 114 mètres d’altitude, à environ un quart d’heure de marche de l’embarcadère, le Fort Napoléon de style Vauban surplombe la jolie baie des Saintes.
Bâti sur l’emplacement du premier fort appelé Fort Louis qui fut détruit par les Anglais en 1809. Il fuit reconstruit et achevé en 1864 et nommé Fort Napoléon en l’honneur de Napoléon III qui d’ailleurs ne vint jamais aux Saintes.

Cette superbe forteresse ne servit pas non plus de forteresse mais de pénitencier.
Au rez-de-chaussée, les quatre pièces du bâtiment principal se trouvent au dessus d’une énorme citerne de 350 000m3, conçue pour permettre une autonomie en eau en cas de siège.
A l’étage, un musée a été aménagé; il est consacré à la connaissance de l’histoire et du milieu naturel de l’île : maquettes et modèles réduits retracent la fameuse bataille des Saintes de 1782.

Cartes postales, photographies anciennes permettent aux visiteurs de découvrir les Saintes avant leur vocation touristique, du temps où la pêche était le seul secteur économique de Terre de Haut.
Transformé en petit musée sur l’histoire des Saintes et son environnement culturel, sa visite mérite le déplacement tout autant que le chemin qui y mène, d’où on surplomble la quasi-totalité de l’île, au milieu d’un jardin de cactées dédié aux plantes grasses. On y trouve des espèces locales comme les cactus cierges ou les têtes à l’Anglais mais aussi des variétés provenant du monde entier.
On prend un réel plaisir à déambuler dans les jardins et à se laisser surprendre par de magnifiques spécimens d’iguanes qui nous surveillent avec nonchalance.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *