Le coup de com’ permanent (Vidéo)

L’extraordinaire aventure électorale d’Emmanuel Macron n’est pas le fruit de la Providence, ni d’un irrépressible mouvement de l’opinion. Elle est d’abord le résultat d’une époque qui, pour se sauver, a inventé une nouvelle forme de coup d’Etat : le coup de com’.

Elu sur les ailes de la com’, Macron, Président, gouverne à coup de com’, quitte à détourner le réel au profit d’une narration, d’un imaginaire, d’une fiction savamment orchestrée. Si Macron m’était conté… C’est cette machine communicante avec ses séquences, ses subterfuges, ses fausses cohérences et vraies contradictions que l’auteur explore. Il y dissèque toutes les astuces, y dévoile toutes les figures, y analyse tous les artifices qui puisent d’abord aux meilleures sources des trafiquants de la réalité que sont les communicants.

Macron, enfant prodigue des oligarchies, est d’abord un fils de com’. Il en utilise tous les codes et toutes les ficelles. Son pouvoir avance masqué, mais jour après jour, il enserre tout un pays dans les mailles d’un filet qui asservit toujours plus les opinions à un certain ordre du monde. C’est ce coup de com’ permanent qui est dévoilé ici, pour nous libérer des illusions d’une chimère et restaurer ce que la démocratie doit d’abord à l’esprit critique.

Partager