L’art de la préhistoire

L’art de la préhistoire

 

Plus de cinquante années après la parution de Préhistoire de l’art occidental d’André Leroi-Gourhan, premier volume de leur célèbre collection « L’Art et les grandes civilisations », les éditions Citadelles & Mazenod réactualisent de manière ambitieuse, et à l’échelle mondiale, l’ensemble des connaissances sur l’un des temps de création les plus passionnants de l’humanité. Écrit par une équipe de chercheurs internationaux, l’ouvrage propose un panorama des arts de la Préhistoire de l’Europe à l’Australie, en passant par l’Asie, l’Afrique et les Amériques. Les recherches sur les sites les plus récemment étudiés y sont présentées, tels la région de la rivière Pecos, aux États-Unis d’Amérique, et Narwala Gabarnmang, en Australie.
Alors que les premières manifestations graphiques apparaissent avec Homo sapiens en Afrique du Sud il y a plus de 75 000 ans, l’art figuratif émerge en Europe au début du Paléolithique supérieur, vers – 40 000. Une floraison de manifestations artistiques (objets, grottes, abri-sous-roche ornés…) ont été mises au jour dans le monde entier, avec leurs particularités régionales, mais aussi de nombreux traits communs. Ces témoignages sont un moyen unique d’aborder la pensée de sociétés sans écriture. Animaux, humains, êtres hybrides, signes, ces images peintes, gravées, piquetées, sculptées ou modelées déclinent l’identité d’hommes et de femmes, tous différents dans leur compréhension du monde et dans leur mode de vie, mais si semblables dans leur façon de le rendre tangible.

Avec plus de 600 illustrations, cette vaste synthèse présente les premiers chefs-d’œuvre de l’humanité et, à l’aune des nouvelles technologies (datation, caractérisation des matières picturales, modélisation 3D…), livre des clés de compréhension sur les sources, la matérialité et le sens de la création artistique

626 pages

Grand format : 25,5 x 32,9 cm
Editions Citadelles & Mazenod
Collection : L’art et les grandes civilisations
Prix 205 euros

 

Collectif sous la Direction de Carole Fritz

Michel Barbaza , Carolyn Boyd, Jean Clottes, Margaret W. Conkey, Bruno David, Jean-Jacques Delannoy, Meenakshi Dubey-Pathak, Malahat Farajeva, Carole Fritz, Diego Garate, Jean-Michel Geneste, Robert G. Gunn, Sarah de Koning, Tilman Lenssen-Erz, Jérôme Magail, Josephine McDonald, Stéphane Petrognani, Olivia Rivero, Éric Robert, Juan Francisco Ruiz López, José Luis Sanchidrián Torti, Georges Sauvet, Gilles Tosello, Peter Veth, Denis Vialou, Agueda Vilhena Vialou, Chen Zhao-Fu.

 


Sommaire L’art de la Préhistoire

I. Centres mondiaux de l’art rupestre
Europe
L’art du Paléolithique supérieur I L’art de l’Europe postglaciaire : renouveau climatique et bouleversement des représentations mentales I Art rupestre du Levant espagnol I L’art schématique en Europe
> Chronologie de l’art du Levant espagnol

Gobustan (Azerbaïdjan)
Art rupestre et chronologie de Gobustan I Abris, sépultures et tumulus I Variabilité stylistique

Asie des steppes
Art et nomadisme I Une société sans écriture à l’origine d’une syntaxe iconographique I Stèles ornées et architectures ordonnées I
Cosmologie et mythologie des steppes

Inde
Répartition de l’art rupestre indien I Les représentations : nature et techniques I De quand datent ces images ? I La conservation des sites
ornés
> La datation de l’art rupestre

Chine
Diversité et chronologie de l’art rupestre chinois I L’art rupestre de Chine et les minorités ethniques I L’iconographie de l’art rupestre chinois I Du réalisme à l’abstraction I Huashan : un art rupestre parmi les plus monumentaux du monde

Afrique australe
Origines I Caractéristiques générales et aspects régionaux I Des sites exceptionnels I Cosmogonie de l’art rupestre de l’Afrique australe

Sahara
Un Sahara vert entre deux périodes d’aridité extrême I Le processus de néolithisation : des chasseurs-cueilleurs semi-sédentaires aux chasseurs-pasteurs itinérants I Les débuts controversés de l’art saharien I D’innombrables gravures au contexte chrono-culturel incertain I Peintures Têtes rondes et bovidiennes : un surprenant contraste I L’art des Têtes rondes : une expression tournée vers l’absolu I Le réalisme bovidien I Le fonds mythologique de la Protohistoire : la rupture du Caballin

Amérique du Sud
Les gravures et les eaux terrestres et maritimes I Rupestre dans les airs et sur mer I Au bout du monde, en Patagonie rupestre I
Loin, au Nordeste, un art rupestre du quotidien I Au coeur calcaire du continent, des régions rupestres individualisées I Espaces rupestres ouverts ou fermés du Mato Grosso

Amérique du Nord
Quelques approches de l’art rupestre nord-américain I Un site emblématique : les canyons du Lower Pecos

Australie
Historiographie de la recherche sur l’art rupestre australien I Recherche actuelle de l’art australien I Chronologies régionales de l’art rupestre australien I Séquences de style régional I Nawarla
Gabarnmang, un site majeur
> Les états de paroi

II. Comprendre et interpréter l’art préhistorique
Art et symbolisme
Comportement symbolique I Apparition de l’art figuré I Symbolisme, emblème de la modernité ? I L’art rupestre et le propre de l’homme
> Un patrimoine à préserver pour les générations futures

Iconographie et société
Symbole et société I Variétés formelles des arts rupestres I Mouvement et animation I La marque sociale de l’art rupestre I L’homme, l’animalité et la violence

Art et territoire
La circulation des idées au Paléolithique supérieur I D’autres objets, d’autres concepts qui ne voyagent pas… I La circulation des idées dans les arts post-paléolithiques
> Comment étudier une paroi ornée ?

L’artiste, le geste et la matière
Transformation et utilisation de la matière picturale I Gravure, piquetage et sculpture I Pratique artistique et symbolisme I L’identité des artistes I Et si l’artiste était une femme ?
> Les couleurs minérales

500 siècles d’art rupestre

L’art paléolithique : un siècle d’interprétations I Archéologie de l’art paléolithique I Interprétations actuelle

 

 

Source

 

 

 

 

Partager