Lacrima Christi, BD ésotérique et franc-maçonne (Vidéo)

La franc-maçonnerie, c’est la toile de fond de tous les ouvrages de Didier Convard. Comme l’auteur, les deux héros de la série Lacrima Christi font partie de cet ordre. Un ordre pour beaucoup toujours mystérieux et source de nombreux fantasmes. Dans ce polar ésotérique, Didier Convard y développe les grands thèmes chers à ses membres. Il se félicite de parler de cet ordre de façon profane.

Selon Didier Convard, “la franc-maçonnerie n’est pas un ordre secret mais discret”. C’est le message qu’il s’attache à faire passer depuis ses débuts dans la bande-dessinée. Selon lui “c’est un ordre symbolique, initiatique et basé sur la fraternité.” Les rituels qu’il pratique doivent cependant demeurer secret.

Dans ce récit d’espionnage, on trouve un alchimiste, des Croisés, et deux chercheurs. Dans le dernier opus, les deux héros travaillent sur les manuscrits de la Mer morte et découvrent que le Christ a trouvé des paroles identiques à celle du rituel maçonnique. Deux mondes, celui de la religion et celui de la Franc-Maçonnerie, se confrontent à nouveau. Mais pour l’auteur “l’Eglise et la maçonnerie cherchent la même chose : la concorde, la fraternité et la paix”.

Partager

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *