Haut

La séquestrée de Poitiers (Vidéo)

La séquestrée de Poitiers (Vidéo)

Le 23 mai 1901, à la suite d’une dénonciation par lettre anonyme, le Procureur général de Poitiers ordonne une perquisition chez madame Louise Monnier, veuve d’un ancien doyen de la Faculté de Lettres. C’est là, au deuxième étage d’un hôtel particulier du centre-ville, que le Commissaire central découvre une femme squelettique, entièrement nue, qui gît sur une paillasse pourrie au milieu de ses excréments.

Il s’agit de Blanche, la fille de Mme Monnier. Elle serait séquestrée par sa famille depuis vingt cinq ans… Cette découverte enflamme la ville. Comment, en effet, imaginer qu’une mère puisse avoir la barbarie d’enfermer sa fille pour l’abandonner à la faim et à la souffrance ? Comment imaginer qu’un tel supplice puisse durer un quart de siècle sans que personne ne s’inquiète ? Quel crime avait commis la malheureuse pour subir un tel châtiment ? La presse s’empare aussitôt du fait divers.

Delit D'images
Pas de commentaires

Publier un commentaire

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services