Haut

La promotion de l’ENA baptisée George Orwell…

La promotion de l’ENA baptisée George Orwell…

 

Les élèves de l’Ecole nationale d’administration (ENA) ont décidé de baptiser leur promotion 2015-2016 du nom de “George Orwell”, journaliste et écrivain anglais (1903-1950), a indiqué samedi la prestigieuse école qui forme les hauts fonctionnaires.
L’oeuvre de George Orwell, journaliste et écrivain engagé, est marquée en particulier par les succès de “1984”, traduit en une soixantaine de langues, et “La ferme des animaux”, satires du totalitarisme.

“Fortement marqués par les attentats récents, les élèves avaient à coeur de réaffirmer leur attachement à la liberté d’expression et, de manière plus générale, aux libertés qu’il appartient avant tout aux pouvoirs publics de protéger”, souligne l’ENA dans un communiqué.

“George Orwell appelle à une conciliation vigilante entre la préservation des libertés et les exigences liées à la sécurité des citoyens”, poursuit l’école, commençant son communiqué par une des citations de l’écrivain: “Parler de liberté n’a de sens qu’à condition que ce soit la liberté de dire aux autres ce qu’ils n’ont pas envie d’entendre”.
Les élèves de la promotion 2015-2016 ont choisi collectivement ce nom dans la nuit du 16 au 17 janvier. Les échanges et les débats ont duré de 23H00 à 6H30 du matin.

Delit D'images
2 Commentaires
  • Marie

    Ont ils lu 1984 ? Si c’est le cas que vont ils faire de la novlangue, devenue langue officielle ? Il faudra leur rappeler tout cela lorsqu’ils seront sous les ors de la république (petit “r”)

    19 janvier 2015 à 15 h 53 min
  • gaiffe

    L’ENA, le fossoyeur de la France

    L’école nationale d’administration aurait en 1945 été créée pour démocratiser l’accès à la haute fonction publique de l’état ! Quelle rigolade ! Elle est aujourd’hui chargée d’assurer la sélection et la formation initiale et continue de crapules qu’on nomme hauts fonctionnaires. Elle offre sur un plateau à ses anciens élèves un accès aux postes de direction et d’encadrement de la fonction publique, des ministères et des sociétés d’état.

    Ces crapules apparaissent très souvent dans des escroqueries énormes. Les magistrats sont complices, après un simulacre d’enquête, ils enterrent les affaires.

    Depuis 30 ans ils organisent en France la spoliation du peuple au profit de leur caste, depuis 30 ans les pauvres sont de plus en plus pauvres, les riches de plus en plus riches.

    Tout est utilisé, les besoins de première nécessité comme les carburants, l’électricité, le gaz, les besoins alimentaires et même les impôts que le gouvernement, conseillé et même formé par les énarques droite ou gauche, répartit environ à 90 % pour le peuple et 10 % pour les classes riches.

    Tout y passe, même les amendes de circulation routière servent à non pas à sauver des vies mais à remplir les caisses de l’état que les énarques vont vider.

    19 janvier 2015 à 20 h 09 min
Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services