Haut

La peinturlure et le coiffage des chapeaux dorés de Macronella nous coûtent un pognon de dingue! (Vidéo)

La peinturlure et le coiffage des chapeaux dorés de Macronella nous coûtent un pognon de dingue! (Vidéo)

62 400 euros par an! Selon une évaluation récente de la Cour des comptes (page 28), Macronella nous ferait claquer chaque mois 5200 euros de coiffeuse-maquilleuse depuis 2017. Certes, elle a de nombreuses perruques mais n’en fait pas brusher dix par jours. A un tel tarif, ça doit inclure des peinturlures de très grand luxe.

Toujours très bronzée, Macronella ne semble pas être barbouillée à la feuille d’or… Mais nous avons peut-être trouvé le fond de teint miracle avec lequel, elle pourrait être rajeunie. Il s’appelle Clé de Peau, c’est le fond de teint le plus cher du monde! Ce produit de la très onéreuse marque  Shisheido coûte… 250€ le pot ! Un prix exorbitant qui serait justifié  par sa composition : essence de soie à la poudre d’or et perles japonaises lissantes, “une formule magique qui offre luminosité et radiance instantanées au teint” et qui est surtout enrichie en puissants actifs anti-âge, hydratants et couvrants. L’idéal pour une peau très mature.

Fait rare pour son âge et la bienséance, Macronella  a aussi les yeux très maquillés. Présumant qu’elle nous fait acheter français, il se pourrait qu’elle use de la belle et très onéreuse marque Christian Louboutin (il ne fait pas que des chaussures!), ce qui revient à 200 euros la palette de “Ripolin’à oeil”.

N’oublions pas le rouge à lèvres: le Velvet Matte Survivita de Christian Lauboutin est à 85 euros…

Avant et après, il lui faut plein de crèmes prodigieuses et d’élixirs de jouvence: Sublimage l’extrait de Chanel,  à 16 € la goutte, 450 € les 15 ml, pourrait lui convenir mais il existe aussi nombre de pots à plus de 1000 euros.

Budgetons le tout pour l’année à 15 ooo euros, ce qui est dèjà énoooorme. Pour simplifier notre comptabilité, nous allons  considérer qu’elle est maquillée une heure chaque jour, c’est beaucoup… à 100 euros (c’est très cher) soit un coût global de 36 500 euros, restent 11 400 euros pour laver et coiffer ses perruques et acheter un Superlectronic Dyson plaqué or pour les sécher, à 500 euros…

Et si n’hésitant pas, Macronella nous faisait payer aussi ses perruques? Une belle chevelure vaut 2000 euros. Combien peut-elle en user par an? Au maximum: une par trimestre, 8000 euros de faux tifs en vrais cheveux… Si elle portait des chapeaux et décide de nous les faire payer aussi, ce serait pire. Imaginez à 600/1000 euros un très beau chapeau… Il lui en faudrait au moins cent. Ce serait toutefois beaucoup plus élégant que sa frange de berger de Brie.

Selon ce même rapport de la Cour des comptes, Macronella nous coûterait  en plus 280.000 euros,  ces dépenses relatives à ses activités mondaines étant pour l’essentiel des frais de personnel: un directeur de cabinet et un chef de cabinet, qui préparent ses rendez-vous, ainsi que deux secrétaires.

Toutefois, la somme n’intègre pas ses villégiatures en France ou à l’étranger. Or, en 2018, elle « a effectué 15 voyages officiels à l’étranger aux côtés du Président de la République», notamment aux États-Unis ou pour la finale de la Coupe du monde en juillet en Russie…

Elle nous coûte aussi cher en courrier:  «À elle seule, Mme Macron a reçu au cours de l’année 2018 près de 19.500 courriers (13.000 en 2017) nécessitant d’affecter sept agents du service à cette correspondance»,  précise le rapport.

L’on avait dit que Rugy n’était pas le pire. Ces sangsues de la République sont habitués à ne rien payer et à nous faire tout payer.

Que, se prenant pour une star, Macronella ait envie de coiffures et de peinturlures à prix dingues, c’est son problème mais alors que nous la faisons dèjà somptueusement bouffer, que nous la logeons fastueusement,  que nous la promenons plus que confortablement en avion ou voiture (175 véhicules pour l’Elysée…), dans le monde entier, que nous payons les frais afférents à leurs vacances (100 000 euros en 2018), etc, sachant que Vuitton lui offre toute sa garde-robe, ses sacs et godasses, il est scandaleux et inadmissible qu’avec le pognon gagné par le salarié Manu et sa retraite de prof, elle ne règle pas ses factures éhontées de ravalement et de brushing!

Dites aux Gilets jaunes que Macronella nous vole chaque mois 5200 euros pour gommer ses rides, se faire le teint frais et lisser ses perruques.

Avec 5200 euros par mois, l’on pourrait nourrir beaucoup de démunis!

Quand on pense que Manu est allé piquer 5 euros sur les APL des plus pauvres… et qu’il a osé faire déraper le budget de l’Elysée 2018 de plus de 7%, soit plus de cinq millions d’euros …

 

Sybilline Bavastro

 

Lire le rapport de la Cour des comptes 2018.

Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services