Haut

La nouvelle porte-parole est Sibeth (Vidéo)

La nouvelle porte-parole est Sibeth (Vidéo)

Contrairement aux rumeurs, le salarié Manu nous a privé d’Aurore Perchée pour nous offrir un nouveau poids lourd. Sibeth Ndiyae n’est pas une tête à claques comme son prédécesseur: les claques c’est elle qui les donne. Les journalistes en savent quelque chose… C’est elle qui voulait  virer la salle de presse de l’Elysée. Les journalistes ne l’aiment pas et elle le leur rend bien.

On la dit franco-sénégalaise car née et élevée à Dakar, elle est naturalisée hexagonale seulement depuis trois ans.

Avec Emelien, Guerini, Griveaux, Cédric O… elle appartenait à l’équipe de jeunes qui gravitait autour de DSK, car le présent du Manu, c’est le passé de DSK.

Avant de s’occuper du mari de Macronella, elle a travaillé pour Claude Barcelone et Arnaud Montebourg.

En matière de com, madame Ndiaye, c’est un Benalla: elle fait de la protection rapprochée, défendant son Macron tel un rempart. Dès sa prise de fonction en 2017, elle a avoué ne pas hésiter à mentir aux journalistes, s’il s’agit de protéger le président. Elle se déplacerait avec Manu pour éviter ses mises en danger, hélas pour lui, elle n’était pas aux Antilles…

Haute en couleurs,  cette bientôt quadragénaire est toujours vêtue de vêtements qui se remarquent dont elle est peut-être l’auteur car elle aurait  la couture pour violon d’Ingres.

Des tenues décontractées qui ne plaisent pas à tous. L’OJIM rapporte que lors d’un dîner donné par le président du Sénégal  en l’honneur de Macron, certains s’en seraient offusqués. Selon le journal Walfadjiri, elle portait « un blue-jean rouge, un pullover et des ballerines ». Un diplomate cité par Cayor Info cachait mal son malaise : « même les instrumentalistes du ministre-chanteur Youssou Ndour étaient mieux sapés qu’elle. C’est une insulte à tous les gens qui étaient là. C’est honteux. Personne ne peut vous imaginer, vous Sénégalais, débarquer à l’Elysée, lors d’un diner de gala, avec un tel port vestimentaire. Il y a un minimum de respect pour son pays d’origine ».

Elle est mariée et maman.  “Son mari, Patrice Roques – avec lequel ils ont trois enfants, « n’adhère pas tant aux idées d’Emmanuel Macron » selon Closer qui ajoute qu’il « s’est construit dans le milieu du parti socialiste » (22/12/2017). Adhérent du PS depuis 2005, il a aussi été administrateur de la LMDE (2002-2005), a travaillé au cabinet de la mairie de Paris, conseiller municipal PS à Sevran où il a manqué de peu être candidat dissident en 2011, et a été nommé le 2 février 2018 directeur général de Seine-saint-Denis Habitat.

Avec Sibeth Ndiaye, ils ont aussi milité à Tendance Réformation syndicale en 2003, ainsi qu’au sein du collectif Jeunes contre la guerre [en Irak] au même moment, Patrice Roques était alors le référent du mouvement à Jussieu, Sibeth Ndiaye à Censier. Il s’est aussi illustré plus récemment en tançant dans la presse la baisse des APL mise en place par Emmanuel Macron… une mesure que dans le même temps sa femme défendait bec et ongles.” (OJIM)

Toutefois, elle rend hommage à son époux: ” Je suis aussi très consciente que cela ne serait pas possible sans le soutien de mon mari qui m’a toujours encouragée et a accepté de s’occuper de nos petits.  Nos jumelles sont nées en 2010 et notre fils en 2013. Leurs prénoms sont africains et ils portent le nom de famille de leur père français « de souche ».  Je souligne cela parce que nous avons toujours considéré important pour nos enfants de vivre dans les deux cultures.” a-t-elle déclaré à ELLE.

Bien qu’elle le nie, c’est elle qui aurait répondu: “Yes la meuf est dead!” pour corroborer le décès de Simone Veil. C’est jeune, c’est cash, c’est ainsi que s’exprime la macronie en baskets qui brainstorme en open space pour la start up Nation. Et c’est Sibeth!

Mitrophane Crapoussin

Delit D'images
1Commentaire
  • M'Baye Diouf

    Nous avons vu Benalla et consorts mentir (sous serment !) sans être à ce jour réellement inquiétés. Nous avons également vu des “migrants” violeurs de gamines revendiquer une soi-disant méconnaissance de nos “codes” pour échapper à la justice… Nous voyons aujourd’hui la nouvelle porte-parole du gouvernement revendiquer un “droit au mensonge” si c’est pour “protéger le président”… Nous savons par ailleurs que la religion musulmane permet et encourage le mensonge (la “Taqîa”) du moment que c’est “pour la bonne cause”… La justice s’achemine ainsi vers la reconnaissance du mensonge et ouvre la porte à la Charia.

    2 avril 2019 à 9 h 18 min
Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services