Haut

Dupont de Ligonnès et guignolade médiatique (vidéo)

Dupont de Ligonnès et guignolade médiatique (vidéo)

Quelles premières leçons, “à chaud”, tirer de cette nouvelle affaire ?

Le Parisien, qui a le premier sorti le scoop, a publié samedi un article très complet relatant la construction de la méprise : informations de la police française par Interpol, elle-même tenant ces informations de la police écossaise… Vendredi soir, c’était du sérieux, comme on dit. Puis les premiers doutes sur les empreintes digitales et pour finir, les traces d’ADN sonnant le glas de l’info. Donc voilà, il n’y avait pas de fumée sans feu, il y avait bien une information de la police. D’ailleurs, on a désormais un affaire dans l’affaire, voire une affaire dans l’affaire de l’affaire : qui, en effet, a donné cette information relative à la présence de Ligonnès dans le vol Roissy-Glasgow avec un passeport volé en 2014 ? Dans quel but ?

Alors, encore un fiasco policier ? D’Interpol ? Doublé de celui d’une presse quelque peu moutonnière, peu perspicace ou tout du moins avide de scoop ? La question se pose.

En tout cas, cette nouvelle affaire est bien tombée : tout juste pour rompre le fil d’une actualité à juste titre mobilisée par les suites de l’affaire de la préfecture de police, avec les questions des responsabilités, de l’ampleur de la radicalisation, de la faillite de certaines institutions, sans parler des cafouillages en série de l’exécutif entre Castaner et Goulard.

Et puis cela a permis de changer un peu le profil de l’ennemi public n°1, de sortir du “radicalisé” du fiché S, de l’hydre ? Le frisson se déplace. Cette relance de l’affaire Dupont de Ligonnès, il faut bien le reconnaître, présente de nombreux intérêts et répond aux angoisses du moment en les canalisant, en leur faisant quitter les arides chemins de la réalité, pour prendre les sentiers de la tentation romanesque, comme l’avait si bien vu Jany Leroy, lors de l’avant-dernier épisode, dans des analyses qui demeurent d’une rare perspicacité.

Notons que Boulevard Voltaire a été relativement prudent en mobilisant les conditionnels disponibles.

 

Henri Sirgent – Boulevard Voltaire
————

Délit d’images a compris très vite qu’il s’agissait au mieux d’une étonnante… méprise… qui tombait à point nommé pour faire une grande diversion et a refusé d’évoquer cette guignolade médiatique.

Il suffisait d’un peu de jugeote et de mémoire pour se souvenir que Xavier Dupont de Ligonnès avait longuement prémédité cette affreuse tuerie, tout organisé dans le moindre détail, pris six jours d’avance sur la police, etc. S’il est toujours en vie, il y a longtemps qu’il est très loin, dans un pays sans accord d’extradition avec la France. Psychopathe: oui mais intelligent et très méthodique.

Comment croire un instant que cet assassin voyagerait régulièrement entre les Yvelines et l’Ecosse?

Malgré le témoignage des voisins de monsieur J., disant qu’il vivait dans cette maison de Limay depuis trente ans… et la prudence du procureur de Nantes,  la totalité des médias sponsorisés, soit d’innombrables journalistes, de vendredi soir à samedi en fin de matinée, se sont  surpassés en affirmations imprudentes et extravagantes et se sont totalement ridiculisés, prouvant à nouveau combien ils ne sont absolument pas fiables et dans aucun domaine.

De plus, les médias ont immédiatement jeté en pâture les prénom et patronyme du suspecté et filmé sa maison.

S’il nous faut déplorer vivement les multiples désagréments subis par monsieur J., dont la perquisition… nous ne pouvons que nous réjouir pleinement de cet énorme crash de la totalité des médias français.(NDLR)

 

Delit D'images
Pas de commentaires

Les formulaire de commentaire est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services