Haut

La Division Azul

La Division Azul

Les DVD permettent parfois d’échapper au « cinématographiquement correct » ambiant. C’est le cas pour nombre de films relativement anciens mais aussi pour des films étrangers qui n’ont pas – et pour cause – trouvé de distributeurs en France dans le cadre d’une diffusion en salle. Ainsi en est-il du DVD intitulé La Division Azul, précédemment édité sous le titre Front de l’Est. A l’origine, il s’agit d’un film espagnol réalisé en 2011 par un bon metteur en scène, Gerardo Herrero, sorti à Madrid sous l’appellation Silencio en la nieve (Le silence sur la neige).

Un titre qui correspond mieux à la réalité que ceux choisis par les « commerciaux » car, en fait, il s’agit moins d’un film de guerre que d’une enquête policière menée au sein de la division Bleue (en référence à la chemise de couleur des phalangistes de Jose Antonio Primo de Rivera), constituée de 18 000 volontaires ayant choisi d’affronter le bolchevisme les armes à la main. Il n’en demeure pas moins que le contexte militaire est particulièrement bien rendu avec, dès les premiers plans, la scène saisissante des chevaux pris dans la glace alors que, près de l’un d’eux, est étendu un soldat égorgé, avec sur le torse une phrase étrange tracée au couteau : « Prends garde, Dieu te regarde. » L’épisode se passe en 1943, alors que la bataille pour la prise de Leningrad fait rage (et non celle de Stalingrad, comme le mentionne un sous-titre racoleur !).

Il est à souligner qu’aucune pesanteur idéologique ni aucun manichéisme ne viennent gâter le scénario. Et cela bien que le militaire chargé d’enquêter sur les meurtres commis (inspecteur de police dans le civil) soit par définition un combattant anticommuniste convaincu. L’arrière-plan historique, fidèlement reconstitué, permet de voir les drapeaux rouge et noir de la Phalange et ceux sang et or de l’Espagne nouvelle. Tout comme les tensions s’installant entre soldats franquistes et soldats de la Wehrmacht à propos de la façon expéditive dont ces derniers répriment les civils russes. Un film original et prenant.

Philippe Vilgier – Présent

Délit d’images n’a pu trouver de bande annonce de ce film en français mais a repéré le DVD en vente en français.

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services