Kofi Annan présidait les Elders (Vidéo)

Dans un communiqué transmis à Fratmat.info, The Elders*, dont Kofi Anan était le président, son vice-président Gro Harlem Brundtland a déclaré que les Elders  sont « dévastés » par la perte de l’ex-secrétaire général de l’Onu. “Kofi était une présence forte et inspirante pour nous tous, et les aînés ne seraient pas là où ils sont aujourd’hui sans son leadership. »

Poursuivant, les Elders indiquent que « tout au long de sa vie, Kofi a travaillé sans relâche pour améliorer la vie de millions de personnes à travers le monde. » Après cette disparition, les Elders se sont engagés à continuer à défendre ses valeurs et son héritage dans le futur ».

Membre fondateur de The Elders, Kofi Annan a succédé à l’archevêque Desmond Tutu en mai 2013. Il a joué un rôle essentiel dans la direction du travail des Aînés et a été une voix de grande autorité et de sagesse publique et privée en Afrique du Sud et Zimbabwe en juillet 2018.

À la retraite, rappelle les Elders, Kofi Annan a poursuivi ses activités aux Nations Unies en fondant la Fondation Kofi Annan, basée à Genève. Ses conseils discrets, sur la meilleure façon de désamorcer les crises imminentes, ont été constamment sollicités aux quatre coins du monde, en particulier en Afrique.

« Les Elders et leur conseil consultatif ainsi que les membres de l’équipe du personnel présentent leurs sincères condoléances à la famille de Kofi, son épouse Nane, ses enfants et ses petits-enfants. Ils ont perdu un mari, un père et un grand-père dévoués », écrivent les Elders. Et d’ajouter : « Le monde a perdu une figure inspirante, dont les réalisations ne seront jamais oubliées et dont l’engagement pour la paix et la justice durera pour inspirer les générations futures. »

L’ancien secrétaire général des Nations unies et lauréat Prix nobel de la Paix est décédé à l’âge de 80 ans, ce samedi 18 août 2018, à Genève en Suisse.

 

Source

 

Les aînés.

Partager