Haut

Interview de Viviane Lambert, mère d’un condamné à mort! (Vidéo)

Interview de Viviane Lambert, mère d’un condamné à mort! (Vidéo)

Viviane Lambert est décidément la femme de tous les courages. Voilà quatre jours qu’elle connaît la décision de mise à mort de son fils prise par le Dr Vincent Sanchez, gériatre et responsable des soins palliatifs au CHU de Reims. Quatre jours qu’elle rend visite à Vincent, cérébrolésé et tétraplégique, qui est pour ainsi dire emprisonné depuis cinq ans dans une chambre habituellement fermée à clef, véritable otage du débat sur la « fin de vie », avec au cœur ce terrible fardeau d’une euthanasie annoncée. Et pourtant, Viviane Lambert a trouvé l’énergie de répondre aux questions de reinformation.tv, et même de nous dire que « Vincent va bien ».

 « J’ai trouvé Vincent rayonnant ! » Ecoutez ce que nous dit la mère de Vincent Lambert. Vous serez étonné par sa ténacité, sa lucidité, sa capacité à goûter chaque instant auprès de ce fils handicapé, certes, mais bien présent, tout sauf mourant ! Elle nous a décrit la scène qu’elle a découverte jeudi soir en entrant dans la chambre de cet homme, son enfant, auquel rendait visite son jeune frère David, et sa nièce, 13 mois. Viviane nous a parlé d’« un grand moment de plaisir » : cette joie de voir Vincent réagir à la présence de ceux qui l’aiment, de le voir très éveillé, « présent ». Oui, Viviane a trouvé Vincent « rayonnant ». Elle nous dit son « enthousiasme » – mais sa colère aussi : « Comment peut-on accepter qu’on programme sa mort ? » « Vincent va bien ! »

Un entretien exclusif où Viviane Lambert conteste les arguments du Dr Sanchez Dans son entretien avec reinformation.tv, Viviane Lambert répond précisément à nombre d’arguments avancés par le Dr Sanchez pour « justifier » la décision de faire mourir son fils en le privant d’hydratation et d’alimentation. Elle s’insurge contre la manière dont on a utilisé ses mots décrivant l’inconfort dont Vincent Lambert est parfois victime pour prétendre qu’il n’est plus qu’un « corps souffrant ». Elle nous a raconté à quel point elle a été blessée par ce médecin qui lui dit de croire que Vincent réagit « si cela lui fait plaisir ». C’est un scénario que je connais : voyant quelqu’un de très proche en coma, ventilé (et qui s’en est tiré), j’avais dit à l’infirmier : « Regardez, il respire, son cœur bat, il vit ! » Réponse : « Si vous voulez le croire, Madame… » Voilà la logique qui gouverne l’approche de ces patients…

Ecoutez Viviane Lambert, vous constaterez qu’elle mérite son beau prénom qui signifie « pleine de vie, ardente ». Elle se bat pour la vie de son fils, face à une mauvaise foi qu’il est encore temps de dénoncer et de vaincre.

Jeanne Smits – RITV

Lettre de Viviane Lambert à Emmanuel Macron, pour obtenir la grâce de son fils.

Delit D'images
Pas de commentaires

Le formulaire de commentaires est actuellement fermé.

Traduire le site »

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Nous utilisons Google Analytics pour réaliser des analyses statistiques sur l'audience.
  • _ga
  • _gid
  • _gat

Refuser tous les services
Accepter tous les services